Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Professeur Souleymane Mboup : « Actuellement, un tiers des nouvelles infections est dû au variant Delta »

0

Le Sénégal fait face à une nouvelle augmentation de cas de coronavirus. De 20 par jour, notre pays ne déclare pas moins de 300 depuis quelques jours. Ces dernières 48 heures, plus de 1300 cas positifs ont été recensés. Comme Dakaractu l’avait bien redouté, le Variant indien baptisé Delta est à l’origine de cette vitesse de propagation de la Covid-19. C’est ce que vient de confirmer le Professeur Souleymane Mboup. Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (IRESSEF) participait à la réunion du Comité national de gestion des épidémies qui s’est tenu ce mercredi 15 juillet en présence du ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr.
Selon le virologue, le variant Alpha était majoritaire dans la deuxième vague. Mais cette lignée a presque disparu dans la troisième vague, fait remarquer le Professeur Mboup. « Dans cette troisième vague, nous avons commencé à caractériser mais d’une façon différente. Chaque semaine, tous les positifs que nous avons à Iressef, nous en faisons un tamisage ou un screening pour chercher de potentiels variants. Ensuite, nous les caractérisons pour donner les résultats dans les douze à 24 heures. Ce qu’on a remarqué dans cette troisième vague, c’est qu’on a presque une disparition du variant Alpha et ce qui prédomine maintenant, c’est le variant Delta. Dans nos derniers échantillons, il constitue 30 % des nouvelles infections. Actuellement, un tiers des nouvelles infections est dû au variant Delta », renseigne-t-il.
Apparu pour la première fois en Inde, le variant Delta est 60 % plus contagieux que le variant Alpha, lui-même plus contagieux que la souche originelle.
avec dakaractu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.