“putschiste, Rebelle, Anti-républicaine” : La Charge De Aminata Touré Contre Yewwi Askan Wi

Single Post
“Putschiste, rebelle, anti-républicaine” : La charge de Aminata Touré contre Yewwi Askan Wi
A la suite de la grande mobilisation organisée par  Yewwi Askan Wi et à la déclaration de leurs leaders, la coalition Benno Bokk Yakaar a réagi  pour dénoncer une manifestation incendiaire, subversive et irresponsable.

En effet, face à la presse hier, la tête de liste nationale de Bby a déclaré que  “les leaders de YAW ne peuvent se prévaloir que de leurs propres turpitudes”. “Le verdict du Conseil Constitutionnel ne fait que confirmer l’aveu des leaders de YAW qui avaient publiquement reconnu leurs erreurs et annoncé que leur liste proportionnelle serait invalidée”, a-t-elle ajouté.

Dans la foulée, l’ancienne Première ministre Aminata Touré a fustigé l’attitude sectaire des leaders de YAW.

« Les leaders de la  coalition YAW ne peuvent pas avoir une lecture des décisions de justice à géométrie variable, analyse-t-elle. En effet, lorsqu’une décision de justice leur est favorable  comme cela a été le cas pour leur liste départementale de Dakar, ils applaudissent. Mais, lorsqu’une autre décision ne répond pas à leur désidérata, ils appellent à brûler les pays. Cette posture antirépublicaine, séditieuse, putschiste et rebelle est inadmissible et intolérable. « 

Pour Aminata Touré, la décision du Conseil Constitutionnel met définitivement fin au débat sur les listes retenues. “Par conséquent,  l’Etat doit prendre  toutes ses responsabilités pour préserver l’ordre public et garantir la sécurité des biens et des personnes car rien ne pourra empêcher la tenue des élections législatives à la date du 31 juillet  2022”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.