Ultimate magazine theme for WordPress.

Quique Setién menace le FC Barcelone !

Quique Setién a dû attendre ce mercredi pour avoir des nouvelles du FC Barcelone, qui l’a licencié il y a un mois. Et l’ancien coach blaugrana a la dent dure contre son ancien employeur…

Journée très compliquée pour Josep Maria Bartomeu. D’abord, la motion de censure lancée par une frange contestataire de socios blaugranas a obtenu les signatures nécessaires (20 731) et un référendum se tiendra donc, dans les prochains jours, auprès des socios pour savoir si le président et sa direction doivent rendre immédiatement ou non leur tablier.

Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, le Barça a vu Quique Setién sortir du silence. Et l’ancien coach de l’écurie catalane n’est pas content du tout. Sur ses réseaux sociaux, le technicien espagnol a publié un message édifiant pour tacler la gestion de Bartomeu et ses équipes à son sujet. Il révèle en effet n’avoir été officiellement notifié de son licenciement ce mercredi 16 septembre, et ce, alors que les pensionnaires du Camp Nou ont eux annoncé la nouvelle le 17 août…

De plus, alors qu’il s’était engagé jusqu’en juin 2021, il n’a eu droit à aucune indemnité. Pire, son staff a été recasé au sein du club, pour éviter, là aussi, d’avoir des indemnités à verser. Setién et ses adjoints ont donc placé l’affaire entre les mains de leurs avocats pour obtenir réparation. Une pierre de plus dans le jardin de Bartomeu, plus que jamais assis sur un siège éjectable.

Le communiqué officiel de Quique Setién :

«Après un mois de silence absolu de la part de la direction du FC Barcelone, et après diverses demandes de notre part, nous n’avons reçu des informations officielles que ce mercredi, via burofax. Ces informations révèlent clairement l’intention de la direction de ne pas respecter nos contrats en date du 14 janvier 2020. Dans mon cas, Quique Setién, il est de notoriété publique depuis le 17 août que, le club comme le président, ont annoncé mon licenciement avec effet immédiat. Cependant, je n’ai officiellement été informé de cette décision que ce mercredi 16 septembre, sans aucune indemnité. Quant au reste du staff technique, on nous a indiqué, toujours ce mercredi, à notre grande surprise, « une future réaffectation » au sein du club. Nous nous voyons donc obligés de confier l’affaire à nos avocats pour résoudre ce conflit, avec les actions légales nécessaires afin de préserver nos droits et les contrats signés avec le FC Barcelone».

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.