Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Ralliement: Un ancien député du PDS et conseiller de Me Wade, rejoint Ousmane Sonko

0

L’ancien député du Pds et conseiller technique de Me Abdoulaye Wade, Alioune Badara Seck a rejoint le parti Les Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef) et la coalition Yewwi Askan Wi. Sur sa page Facebook, il demande au parti de Ousmane Sonko de l’accepter dans ses rangs en tant que membre et sans condition.

Les raisons…

“Vu la situation socio-économique qui s’aggrave au pays; vu l’irresponsabilité et le je-m’en-foutisme du régime actuel qui, chaque jour, paupérisent davantage nos compatriotes sénégalais; vu l’urgence d’une unité d’actions pour libérer le peuple sénégalais des fourches caudines et prédatrices de Macky Sall et sa clientèle politicienne“, Alioune Badara Seck a décidé, en toute liberté et en pleine responsabilité de rejoindre la coalition Yewwi Askan Wi pour” enfin débarrasser les Sénégalais de l’incompétence et du sabotage national qui s’opèrent depuis maintenant 9 longues années”.

Devoir citoyen…

D’après l’ancien député du Pds, il s’agit pour lui d’un devoir citoyen impératif et impérieux pour retrouver le Sénégal “que nous aimons tant et que nous ne pouvons plus laisser entre les mains d’hommes et de femmes qui ne nous font pas honneur“. A l’en croire, il a choisi ce parti pour le courage de ses membres, leur exemplarité républicaine, leur patriotisme et leurs projets de société pour notre pays.

Enjeux…

“Leur sens du mérite ne laisse non plus personne indifférent. Et l’espérance panafricaniste qu’il incarne nous projette déjà dans une Afrique meilleure, plus digne, plus solidaire, plus travailleuse et prospère. Beaucoup de raisons dont j’ai fait l’économie, ici, qui font qu’aujourd’hui, avec les enjeux électoraux devant nous et les urgences nationales partout, seule une coalition comme Yewwi Askan Wi peut nous rassembler autour de l’essentiel“, déclare-t-il. Il dit avoir choisi à la fois de rejoindre la coalition tout en renforçant son épine dorsale qu’est le Pastef.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.