Ultimate magazine theme for WordPress.

Real Madrid : Pérez et Zidane ont identifié leur nouveau dossier brûlant !

Indispensable au Real Madrid, Sergio Ramos voit pourtant son contrat prendre fin en juin prochain et sa prolongation semble loin d’être actée. Et si l’optimisme règne en interne, le temps presse dans ce dossier qui devient clairement prioritaire.

Arrivé durant l’été 2005 au Real Madrid, Sergio Ramos dispute sa 16ème saison sous les couleurs merengue. Une longévité impressionnante dans un club d’une telle dimension dont il reste le patron. Capitaine madrilène, l’international espagnol est également l’âme de cette équipe dont il est indispensable par ses qualités mais également par son leadership comme en témoigne l’influence de son retour à la compétition pour la victoire contre le FC Barcelone (3-1), après la défaite du Real Madrid contre le Shakthar Donetsk en Ligue des Champions avec une charnière Varane-Militao qui n’a guère convaincu. Et pourtant, le contrat de Sergio Ramos prend fin en juin prochain, et jusque-là, il n’a toujours pas prolongé son bail ce qui place le Real Madrid dans une situation délicate, le défenseur espagnol étant en mesure de négocier avec le club de son choix dès le 1er janvier. Il y a quelques jours, il se montrait toutefois rassurant sur son avenir : « C’est un sujet que nous n’avons pas abordé. Cela ne me met pas mal à l’aise, ni le club. J’ai toujours dit que le sujet de l’avenir ne me concernait pas. Je suis à Madrid depuis de nombreuses années et je n’ai jamais envisagé de quitter l’équipe avec laquelle je veux être. Je ne pense pas qu’il y ait de problèmes. Je me concentre sur la saison. »

Prolonger Sergio Ramos, la priorité du Real Madrid

Mais si l’optimisme semble régner dans ce dossier, rien n’est conclu pour autant. Et comme le rappelle AS, il existe certains points de désaccords entre les deux parties. Notamment sur la durée du contrat. Et pour cause, la politique du Real Madrid avec les trentenaires est claire. Le club merengue les prolonge saison après saison en leur offrant donc des contrats d’un an. L’objectif est de ne pas s’engager sur le long terme avec un joueur vieillissant qui peut rapidement se retrouver sur le déclin. Mais de son côté, Sergio Ramos (34 ans) espère un contrat de deux ans. Florentino Pérez fera-t-il exception pour son capitaine ? Difficile à dire bien que dans l’entourage de l’international espagnol la confiance à l’égard du président du Real Madrid soit très importante. « Il n’y a pas de précipitation, il y a une confiance totale en Florentino (Pérez, le président du Real Madrid, ndlr). Avec ce qu’il se passe, ce n’est pas le moment d’en parler », assure un proche de Sergio Ramos à AS. Autrement dit, le Real Madrid doit donc gérer ce dossier brûlant qui pourrait être réglé grâce à l’excellente relation entre Sergio Ramos et Florentino Pérez.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.