Retour Au Calme à Marsassoum : Étudiants Et Autorités Fument Le Calumet De La Paix

Retour au calme à Marsassoum : Étudiants et autorités fument le calumet de la paix

Les 48 heures de manifestations des étudiants des universités de Ziguinchor, de Dakar et de Saint-Louis dans la ville de Marsassoum (département de Sédhiou) ont finalement abouti à un dialogue constructif. Les étudiants ont accepté de lever le mot d’ordre suite à l’implication des autorités religieuses et politiques dans la résolution de la crise. 


D’une part, un cadre de concertations a été mis en place. Et d’autre part, les autorités religieuses et coutumières ont joué les bons offices pour la libération des trois étudiants arrêtés. Les autorités politiques, unies pour l’intérêt de leurs enfants, ont promis de répondre favorablement aux revendications en octroyant la subvention annuelle promise aux ayants droit.

 »Plus jamais ça à Marsassoum », ont clamé tous les acteurs. Pour ce faire, ils ont demandé aux étudiants de débuter leurs revendications par le dialogue et non par la violence. La même demande a été adressée aux politiques appelés à anticiper sur des crises de cette nature.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.