Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Sénégal: retour à la vie politique pour Cheikh Tidiane Gadio

0

Il y a un an, Cheikh Tidiane Gadio était arrêté aux Etats-Unis. Toutes les accusations contre l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, notamment de corruption, ont au final été retirées par la justice américaine le mois dernier. L’homme politique panafricaniste est donc rentré il y a huit jours chez lui à Dakar. Il s’est exprimé, ce vendredi, pour la première fois lors d’une conférence de presse.
Six interrogatoires, à chaque fois quatre heures devant les agents du FBI. L’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, n’a pas été ménagé par la justice américaine. Totalement blanchi, il s’estime victime, comme d’autres, de la guerre diplomatique et économique entre les Etats-Unis et la Chine. « Nous avons choisi l’absurdité de bâtir des Etats nains comme disait Cheikh Anta Diop. La guerre commerciale Chine – Etats-Unis ne doit pas faire des victimes collatérales africaines », juge-t-il.

Dès son retour à Dakar, Cheikh Tidiane Gadio est allé saluer Macky Sall. Les deux hommes sont désormais alliés, notamment pour attaquer frontalement un autre prétendant à la présidence, Karim Wade : « Wade voulait se faire remplacer, non pas par son dauphin, mais par son fils. Et ça nous est insupportable. Son fils ne s’imposera jamais aux Sénégalais et ça, c’est notre combat. »

Le cas Khalifa Sall en question

Autre dossier toujours dans cette course présidentielle : celui de Khalifa Sall. Cet ami de longue date de Cheikh Tidiane Gadio est en prison. Cheikh Tidiane Gadio estime qu’un accord doit être trouvé à son sujet. « Quand l’une des parties dit « j’ai fait telle concession », l’autre partie dit « c’est très bon, nous aussi on a fait telle concession ». C’est ça, peut-être, la solution la plus juste », glisse-t-il.

S’il aspire visiblement à la libération de Khalifa Sall, Cheikh Tidiane Gadio déclare au sujet de sa candidature à la présidentielle : « Khalifa gère sa candidature, moi je gère mon candidat ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.