Série De Cambriolages Et D'agressions : Thialé Et Cie Risquent La Prison à Vie

Single Post
Série de cambriolages et d’agressions : Thialé et Cie risquent la prison à vie
Après son évasion de la prison de Rebeuss le 29 décembre 2015, Mamadou Mansour Diop alias Thialé, aurait constitué deux bandes pour délester d’honnêtes citoyens de leurs biens. Les malfaiteurs qui écumaient Dakar et sa banlieue, ciblaient les agences de transfert d’argent.

Mais, selon Rewmi Quotidien, grâce à leur perspicacité, les enquêteurs de la Sûreté urbaine avaient réussi à mettre le grappin sur Thialé au terme d’un échange nourri de coups de feu courant 2018. Lors de son interrogatoire, il révèle qu’il a braqué plusieurs agences entre Dieupeul et Castors le 6 février 2017.

À l’en croire, c’est Mike Alex Odé qui tenait les victimes en respect avec son arme à feu pendant qu’il vidait les caisses. « Nous avons volé 6 millions FCFA dans une boutique », a-t-il avoué.
Listant ses acolytes qui semaient la terreur dans la banlieue, le redoutable caïd cite Ibrahima Konaté, Ameth Ndiaye et Mohamed Sané.

Il ajoute qu’ils s’adonnaient également au trafic de chanvre indien. « Après notre forfait, on se retrouvait à la plage de Petit Mbao pour partager le butin », a-t-il confié.

Inculpés pour association de malfaiteurs, vol en réunion commis avec violence, port d’armes et usage de moyen de locomotion, tentative de meurtre, offre ou cession de drogue, les accusés réfutent les faits devant la chambre criminelle de Dakar.

Mamadou Mansour Diop qui n’a reconnu que le chef d’évasion, soutient qu’il avait agressé les gardes pénitentiaires lorsqu’il est sorti de sa cellule pour recevoir une visite. C’est dans ces circonstances, dit-il, qu’il s’était évadé, avant de se rendre aux Parcelles Assainies à bord d’un taxi.

« J’ai connu mes coaccusés en prison. Je n’ai jamais constitué une bande avec eux », a-t-il nié. D’après toujours ses dires, il n’avait pas ouvert le feu sur les limiers lors de son interpellation à Tivaoune Peulh.

« Je suis victime d’un règlement de comptes. Les enquêteurs voulaient me tuer. Ils m’avaient criblé de balles à la tête », a-t-il fustigé.  

De nationalité nigériane, Alex Mike Odé argue qu’il est venu au Sénégal pour gagner sa vie à la sueur de son front. « Les juges m’ont blanchi après ma première arrestation. J’avais fait sept ans en prison. Je ne suis mêlé ni près ni de loin à l’évasion de Thialé », a-t-il martelé.

Ibrahima Konaté a laissé entendre qu’il a  connu Mamadou Mansour Diop chez son ami, Pape Moussa Diop. « Je partais là-bas pour fumer du chanvre indien », a révélé le jeune homme qui se dit mécanicien.

Quant à Ameth Ndiaye, il a fait savoir qu’il est en train de purger une peine de 20 ans de réclusion criminelle pour des agressions commises en 2016. Même son de cloche pour Mohamed Sané qui a été condamné récemment à la même peine.

Dans son réquisitoire, l’avocat de la société a requis la réclusion criminelle à perpétuité contre Mamadou Mansour Diop, Ibrahima Konaté et Alex Mike Odé. Mais, il a requis l’acquitement pour le crime de tentative de meurtre.

« Je ne suis pas convaincu que Mamadou Mansour Diop voulait tuer les policiers. Il voulait tout simplement se frayer un chemin », a-t-il estimé. Par contre, le maître des poursuites a sollicité l’acquittement pour Ameth Ndiaye et Mohamed Sané.

Conseil de Mamadou Mansour Diop, Me Ndiogou Ndiaye a sollicité une application bienveillante de la loi. Ses confrères qui se sont constitués pour le reste de la bande, ont plaidé le renvoi des fins de la poursuite.
Le juge rendra sa décision le 18 janvier prochain.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.