Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Serigne Saliou Thioune Et Ousmane Sonko, Un Destin Similaire

0

Le 17avril 1946, Cheikh Bethio Thioune et son frère Guillé Thioune rencontrent Serigne Saliou Mbacké à Tassette, village de la localité de Mbour. Chaque année les Thiantacounes célèbrent en grande pompe cette rencontre. Pour cet édition, le Soleil a réalisé un dossier de 8 pages sur Cheikh Béthio Thioune. Destin commun entre Serigne Saliou Thioune et Cheikh Bethio Thioun au menu. Cheikh Béthio et le père de Ousamane Sonko furent radiés ensemble de la fonction publique

“Le défunt guide des Thiantacounes a un destin similaire avec Ousmane Sonko et son père.

Le Cheikh, qui fut enseignant, a été radié de la Fonction publique.

Son tort, informe le quotidien national, il lui a été reproché de détenir des cartes du Parti africain de l’indépendance (PAI).

D’après le témoignage de son neveu Mbacké Fall, ancien directeur Recettes et Fiscalité à la mairie de Pikine, il a été condamné par le juge Ousmane Camara.

Ce jour-là, raconte-t-il, les gendarmes ont débarqué chez le Cheikh, défonçant toutes les portes de la maison à la recherche de cartes du PAI.

Mamadou Sonko, père d’Ousmane Sonko, qui fut aussi enseignant, et Cheikh Béthio Thioune furent radiés ensemble de la Fonction publique.

Ils servaient dans le village d’Agnak en Casamance et militaient tous les deux, dans la clandestinité, au sein du PAI.

Tout comme le leader de Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko, lui aussi radié de la Fonction publique,” peut on lire sur les colonnes du journal le Soleil.

Sur sa page Facebook, le député Ousmane Sonko a révélé que son père et Cheikh Béthio Thioune furent radiés ensemble de la fonction publique.

“En plus d’être voisins, nous partageons l’amitié de nos regrettés parents”, a écrit le député de l’opposition. Qui détaille: “Mon père, feu Mamadou, fut très ami avec le Cheikh Béthio Thioune avec lequel il a habité et servi dans les années 60 comme enseignants dans le village d’Agnak en Casamance. Ils y ont milité ensemble dans la clandestinité sous le PAI et furent radiés ensemble de la fonction publique”. Revenant sur le contenu des échanges d’hier, Sonko raconte que “le clou de la rencontre a été quand mon hôte entra dans ses appartements pour revenir avec une photo en noir et blanc où les deux amis, dans la vingtaine, posaient fièrement”. Il a prié pour le repos de leurs défunts pères.”

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.