« Si Aliou Cissé est viré, la FSF doit lui payer tout son argent.

« Si Aliou Cissé est viré, la FSF doit lui payer tout son argent. Parce qu’on lui a assigné des objectifs, mais derrière on ne lui a pas dit que si tu n’atteins pas les objectifs, tu seras viré. Ce qui veut dire que s’il est viré, ce sera une rupture abusive.

Le journaliste Bacary Cissé, intervenant sur DSports, a levé le voile sur la situation contractuelle d’Aliou Cissé, sélectionneur de l’équipe nationale du Sénégal.

Selon ses propos, le contrat actuel d’Aliou Cissé s’élève à 20 millions de Fcfa, avec une prime de signature de 120 millions de Fcfa (soit 30 millions pour chaque trimestre). « Le dernier contrat de Aliou Cissé, c’est 20 millions de Fcfa avec 120 millions de Fcfa à la prime de signature (30 millions pour chaque trimestre). Toutefois, dans ce contrat, il est également souligné que le contrat court jusqu’au 30 aout 2024 seulement si : l’équipe atteint les quarts de finale d Mondial 2022, se qualifier pour la CAN 2023 et de gagner la CAN 2023 », révèle-t-il.

De plus, Bacary Cissé a également souligné les tensions internes au sein de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF), en révélant que le deuxième vice-président de la FSF, Abdoulaye Sow, souhaitait initialement la libération d’Aliou Cissé. Cette position aurait créé des tensions avec Augustin Senghor, président de la FSF, témoignant ainsi des dissensions au sein de l’instance dirigeante du football sénégalais.

Bacary Cissé a exprimé son opinion sur la situation, affirmant que selon lui, Aliou Cissé aurait dû quitter son poste de sélectionneur. Malgré une évolution indéniable, le journaliste estime que les performances d’Aliou Cissé révèlent néanmoins ses limites. La récente défaite face à la Côte d’Ivoire lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2023, où l’équipe du Sénégal a été mise en difficulté pendant 115 minutes, semble avoir renforcé cette perception.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.