Ultimate magazine theme for WordPress.

Statut du chef de l’opposition : Ne jugez pas Idrissa Seck à tort (Par Pape Fall)

Le débat sur le statut de l’opposition fait grand bruit au Sénégal.
À visage découvert beaucoup de personnalités politiques ou de la société civile y trouvent un moyen de charger le président Idrissa Seck pour perpétuer leurs sales missions de dénigrement et de complots vis à vis du leader de REWMI.
Afin que nul n’en ignore IDRISSA SECK n’est pas demandeur d’un tel statut. Le REWMI n’en fait pas une fixation.
Notre vocation commune est de diriger le Sénégal , d’amener Idrissa Seck au Palais , non de faire de lui le leader de l’opposition.
Ce schéma n’est pas le nôtre. Cette vocation n’est pas la nôtre.
Idrissa Seck lorsqu’il disait que  » seul le chiffre UN m’intéresse  » n’a jamais intégré d’être l’éternel numero 1 de l’opposition .
Personne n’a jamais entendu Idrissa Seck ni une voix autorisée de REWMI réclamer ce statut de l’opposition.
Mais malencontreusement des personnes mal intentionnées y trouvent un moyen de dénigrer le président Idrissa Seck.
Pour rappel Idrissa Seck en 2000 au lendemain de la victoire de Maitre Abdoulaye WADE avait été taxé par Abdou Ltif COULIBALY de  » clone de TANOR  » du fait de sa position à l’endroit de l’homme politique qui détenait 41 % des suffrages des sénégalais.
Il avait à l’époque défendu la thèse selon laquelle le président Wade devrait trouver un cadre d’échanges institutionnalisé avec OTD .C’était pour Idrissa Seck un moyen de donner à l’opposition républicaine incarnée par le PS l’opportunité de discuter avec le pouvoir sur les questions d’intérêt national.
Il aurait pu faire de même en 2007 au sortir des élections présidentielles où il était arrivé second derrière Abdoulaye Wade et devant Tanor et Niasse .Mais jamais Idrissa Seck qui en avait la légitimité n’a jamais réclamé le statut de l’opposition qui avait boycotté les élections législatives.
Tout au cour de sa reconversion dans l’opposition occasionnée par le grand complot orchestré à son encontre au PDS Idrissa Seck avait le groupe parlementaire ( des députés frondeurs ) le plus représentatif de
l’Assemblée Nationale mais il n’a jamais réclamé le statut de leader de l’opposition parlementaire.
Idrissa Seck ne se fixe pas l’objectif de diriger l’opposition mais de diriger le Sénégal.
S’agissant des moyens
 » alloués  » au futur leader de l’opposition, les gens oublient que le président Idrissa Seck avait renoncé à tous les privilèges du régime de Macky Sall pour être à côté du Peuple alors qu’il pouvait occuper à côté de Macky une institution dont le budget équivaut à des milliards .
 » BALA NGA FÉL GUEMEGNOU SAMM DANGAY KHAM LIMOU WALISS « 
Respectez les convictions du président Idrissa Seck. Respectez nos convictions.
S’ autait été votre volonté personnelle Idrissa Seck serait réduit au néant. Vous l’avez tenté par tous les moyens et vous continuez dans cette dynamique mais vous ne réussirez jamais à l’atteindre. Il vous répondra toujours par cette belle citation parfaite en style et en sens
 » JE LOUE , AUTANT DE FOIS QU’IL EXISTE DE SOUFFLES DANS L’UNIVERS LE SEIGNEUR QUI , LORSQU’IL VEUT ACCORDER UNE FAVEUR À SON SERVITEUR , ENCHAÎNE LES CAUSALITÉS POUR QUE S’APLANISSENT LES DIFFICULTÉS « 
VOTRE SERVITEUR
PAPE FALL
REWMI
vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.