Tabaski au Sénégal : Vendeurs de Moutons Peinent à Vendre le Stock Restant

Venus des coins les plus reculés du pays, des vendeurs de moutons n’ont pas remballé leurs étals, au lendemain de la Tabaski. Le constat est fait par L’Observateur. Selon le journal, ils espèrent écouler leurs bêtes invendues.

D’après le président du Conseil national de la maison des éleveurs du Sénégal, Ismaïla Sow, se basant sur les chiffres du ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, « il reste environ 38 535 têtes ».

Tioucka Ka, éleveur en provenance de Ourossogui, explique au quotidien d’information qu’il «avait amené près de 700 moutons». Actuellement, «il nous en reste près 200 que nous cherchons à vendre mais les clients se font rares », se plaint-il, avant de poursuivre :

«En plus d’avoir entretenu pendant au moins 5 mois nos moutons dans la brousse, chaque jour, c’est une dizaine de sacs d’aliments de bétail, à 15 000 F CFA, l’unité, que nous donnons aux bêtes.»

Ce qui fait, estime-t-il, que les prix des moutons varient entre 60 000 et 150 000 F CFA, même après la Tabaski.

Au Sénégal, les besoins en moutons étaient estimés à 810 000 têtes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers infos

Articles en relation