Ultimate magazine theme for WordPress.

Touba/Bakhiya : Un enterrement interrompu pour une affaire de meurtre

La police de Touba a interrompu un enterrement aux cimetières musulmans Bakhiya. Pour cause, suite à une altercation le dénommé Gambien Thiam aurait tué Cheikh Kâ. Informés un peu avant le départ du corps du défunt vers les cimetières, les policiers ont vite réagi.

D’après « Le quotidien », le dénommé Gambien Thiam, gardien au domicile d’un guide religieux de son état, aurait tué Cheikh Kâ suite à une altercation. En effet, la bagarre aurait eu lieu vendredi dernier et c’est samedi, lors de l’enterrement de Kâ au cimetière de Bakhiya de Touba, qu’une source a informé les éléments du poste de police de Gouy Mbind qu’il s’agissait d’un présumé meurtre et donné le nom du suspect.

C’est ainsi que les pandores ont débarqué au cimetière pour stopper l’inhumation. Suite à des recherches, les flics ont procédé à l’interpellation de Gambien Thiam. Ce dernier est actuellement en garde à vue au commissariat de Gouy Mbind.

Pendant ce temps le procureur de la République près du Tribunal de grande instance de Diourbel a ordonné une autopsie tout en ouvrant une enquête, rapporte la même source.

senenews

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.