Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Triste fin pour Abdoulaye Baldé, un des soldats qui défendait Alpha Condé durant l’attaque

0

Il a fallu environ 48 heures pour que la famille du lieutenant Abdoulaye Baldé (garde présidentielle), tué dans les violences du coup d’Etat militaire perpétré par les hommes du lieutenant colonel Mamady Doumbouya, soit situé sur son sort. Résidant dans le quartier Companya situé au nord-est de la commune urbaine de Labé, Madame Hawaou Baldé, la mère biologique du soldat tué sur le champ de bataille a finalement accepté de briser son silence sur ce douloureux événement qui l’a arraché son fils.

« Dimanche, il m’a appelé à 07 heures du matin pour prendre de mes nouvelles tout en promettant de me rappeler après. Donc, c’est rester comme ça, mais j’ai eu de l’insomnie avant-hier car je pensais beaucoup à mon enfant. Donc, hier j’ai rechargé mon téléphone et j’ai appelé. Mais aucune réponse. Les parents aussi m’ont fait part de leurs inquiétudes car ils l’auraient également appelé sans réponse. J’ai appelé son frère qui est à Conakry. Ce dernier a promis d’aller en ville voir et de me revenir car sa femme était dans la même situation d’inquiétude », entame madame Hawaou Baldé, la mère d’Abdoulaye Baldé.

Sauf que malheureusement, les nouvelles étaient dramatiques. « C’est dans la soirée aux environs de 17 heures que ses frères et oncles sont venus me voir à domicile. Les apercevant en groupe, j’ai aussitôt dit que mon enfant était mort et je me suis mise à pleurer. C’est ainsi qu’ils me l’ont confirmée. Donc je demande à tout le monde de le pardonner et que Dieu ai pitié de son âme », a-t-elle conclu en larmes.

Il faut signaler que le lieutenant Abdoulaye Baldé était marié et père de deux enfants dont une fille et un garçon. Aux dernières nouvelles, la famille attend toujours la restitution du corps pour son inhumation.

Avec Guinéenews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.