Ultimate magazine theme for WordPress.

Une forte délégation ouest-africaine arrivée samedi à Bamako

À la tête d’une délégation ouest-africaine arrivée samedi à Bamako, l’ex-président nigérian Goodluck Jonathan s’est dit « très optimiste » quant aux pourparlers engagés avec la junte qui a pris le pouvoir mardi au Mali après avoir renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta.

« Très optimiste » : c’est avec ces deux mots que Goodluck Jonathan a résumé les pourparlers engagés hier avec la junte au pouvoir au Mali après avoir renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta. « Nous avons vu le président Keïta, il va très bien », a dit samedi soir Goodluck Jonathan, le médiateur attitré de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), mandaté pour « assurer le retour immédiat de l’ordre constitutionnel » dans le pays sahélien. « Les entretiens se passent bien », a-t-il ajouté, sourire aux lèvres, avant de s’engouffrer dans la suite de son hôtel.

Auparavant, les envoyés de la Cédéao avaient été reçus pendant une trentaine de minutes par les membres du Comité national pour le salut du peuple, dont le nouvel homme fort du pays, le colonel Assimi Goïta. « Les discussions se sont déroulées dans un climat très ouvert et on a senti une volonté de vraiment aller de l’avant », a affirmé dans la soirée le président de la Commission de la Cédéao, Jean-Claude Kassi Brou.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Open