Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Une fuite toxique d’une mine de diamants tue 12 personnes et empoisonne des milliers d’autres

0

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a déclaré qu’au moins 12 personnes sont mortes après qu’une rivière a été contaminée par des déchets toxiques provenant d’une mine de diamants angolaise.

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a déclaré qu’il pensait que les déchets toxiques d’une mine angolaise avaient tué 12 personnes et causé des maladies à plus de 4 500 personnes.


La ministre de l’Environnement du pays, Eve Bazaiba, a déclaré qu’en plus des 12 décès, des milliers de personnes étaient tombées malades de diarrhée et de problèmes de peau.

Faisant rapport sur les conclusions d’une commission d’enquête, Bazaiba a déclaré : « Cette catastrophe a été causée par une société minière angolaise, qui a reconnu les faits ».

La ministre de l’Environnement a, dans la province méridionale du Kasaï, déclaré que le gouvernement demanderait une compensation selon le principe du « pollueur-payeur », selon lequel ceux qui produisent de la pollution devraient couvrir le coût des conséquences.

Les autorités provinciales ont interdit aux communautés de consommer l’eau des rivières. Les autorités ont envoyé 40 tonnes de fournitures médicales dans la région.

Il faut noter que la mine de Catoca est une joint-venture entre la société diamantaire d’État angolaise Endiama et la société russe Alrosa.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.