Après avoir obtenu une victoire poussive face au Zimbabwe, l’Equipe Nationale du Sénégal joue, ce vendredi (13h00 GMT), son deuxième match à la CAN 2021 face à la Guinée. Pour ce derby qui s’annonce étincelant, Aliou Cissé sera appelé à apporter des changements par rapport au premier match.

À la veille d’affronter la Guinée après avoir difficilement vaincu le Zimbabwe, lundi dernier, l’Equipe Nationale du Sénégal a effectué ses derniers réglages dans son camp de base à Bafoussam. Mais, comme depuis le début du regroupement, la séance de l’équipe d’Aliou Cissé n’a pas connu complet, avec les absences d’Edouard Mendy, Kalidou Koulibaly, Idrissa Gueye, Fodé Ballo-Touré et Bamba Dieng, positifs au Covid-19.

En revanche, le sélectionneur des Lions a pu compter sur les retours du latéral gauche Saliou Ciss et des milieux de terrain Nampalys Mendy et Pape Matar Sarr. Néanmoins, comme l’a fait savoir Aliou Cissé, ces trois internationaux ne sont pas encore sûrs de pouvoir disputer cette rencontre puisqu’ils reviennent trop justes du Covid-19, alors que le protocole sanitaire de la CAF impose 48 heures de rétablissement après un test négatif.

Finalement, on change une équipe qui gagne

Face à ces nombreux forfaits, encore une fois, Aliou Cissé devra apporter des retouches sur sa composition pour défier une équipe guinéenne victorieuse de son premier match. Dans un premier temps, le sélectionneur des Lions pourrait se recueillir à un système de jeu différent de celui mis en place contre le Zimbabwe (4-3-3), et jouer avec un 4-4-2 losange, avec des joueurs différents.

Au poste de gardien, toujours à l’absence du numéro un, Edouard Mendy, à l’isolement, Aliou Cissé devrait respecter la hiérarchie. Ainsi, Alfred Gomis, absent lors de la première journée pour avoir été testé positif au Covid-19, pourrait reprendre la place de titulaire à Seny Dieng. Ce, malgré la très belle et rassurante prestation de ce dernier face au Zimbabwe.

Devant le portier du Stade Rennais, la charnière centrale pourrait être chamboulée. Cheikhou Kouyaté, auteur d’une prestation correcte contre les Warriors, mais au milieu de terrain, pourrait redescendre d’un cran et accompagner Pape Abou Cissé. Cela, parce qu’Abdou Diallo devrait, pour la première fois en Equipe Nationale, passer au poste de latéral gauche après le forfait de Fodé Ballo-Touré et l’incertitude sur la présence de Saliou Ciss.

Au poste d’arrière latéral droit, la prestation très peu rassurante d’Ibrahima Mbaye contre le Zimbabwe, causée peut-être par son énorme manque de rythme, de temps de jeu en club, pourrait emmener Aliou Cissé à revoir les choses face à une adversité bien meilleure. Ainsi, Bouna Sarr pourrait repasser latéral droit. Effectivement, malgré son excellent match contre les Warriors, alors qu’il a joué milieu de terrain.

Justement, le milieu de terrain. Avec l’absence d’Idrissa Gueye, en plus de Cheikhou Kouyaté qui pourrait passer en défense centrale, l’entrejeu des Lions face à la Guinée va certainement connaître des nouveautés. Ainsi, le sélectionneur pourrait aligner trois milieux de terrain pour apporter plus de densité, sachant le talent qui existe au milieu guinéen. Du coup, Pape Gueye pourrait connaître sa première titularisation avec les Lions. Il jouerait alors en sentinelle devant la défense. Plus haut, Joseph Lopy, à gauche, et Moustapha Name, à droite, pourraient être appelés à jouer en tant que relayeurs.

En fin, en attaque, on change un tout petit peu. Pour du mieux ? Hors du sujet face au Zimbabwe, Keita Baldé pourrait être relégué sur le banc. Cela profiterait donc à Habib Diallo, qui formerait un duo avec Boulaye Dia. Qui ose faire bouger le meilleur joueur africain ? On parle évidemment de Sadio Mané. Unique buteur lors du succès contre le Zimbabwe, le numéro 10 des Lions va partir en meneur de jeu … et d’hommes puisqu’il va brandir le brassard de capitaine.

Le onze probable du Sénégal face à la Guinée