[vidéo] Mort Par Balle Du Jeune Abdoulaye Diatta à Bignona : Yaw Et La Famille Annoncent Une Plainte

Single Post
Abdoulaye Diatta , victime des manifs du 17 juin
Vendredi dernier, lors de la marche non autorisée à Bignona, gendarmes et jeunes de Yewwi Askan Wi se sont ardemment affrontés. Les jeunes de YAW accusent les limiers d’avoir envahi leur siège au moment où ils s’apprêtaient à se mobiliser pour rejoindre la grande masse à Ziguinchor. Une intervention qui a causé un affrontement entre les deux parties. Conséquence, un jeune nommé A. A. Diatta en est mort touché par balle selon les témoins.

C’est dire que la tension reste toujours vive dans le Sud du pays depuis la marche de vendredi dernier. A Bignona, la mort de A. A Diatta, 41 ans, ne va pas rester impunis selon les leaders de YAW qui ont déjà commis un avocat pour aider la famille. Ces derniers annoncent l’introduction d’une plainte et soutiennent avoir fait tout le nécessaire pour accompagner la famille de la victime dans ce sens.
Yancoba Diémé, coordonnateur départemental Pastef Bignona par ailleurs président du Conseil départemental de Bignona, exige toute la lumière sur cette affaire de tir à balle réelle sur un fils de Bignona,  » un acte de trop ».

Bacary Diatta, maire de Bignona aussi se désole d’un semblant de marginalisation envers les populations de Bignona qui ne dit pas son nom. Il déclare :  » Nous avons décidé de ne plus accepter de se faire tuer comme des rats. Nous avons décidé de ne plus accepter de se faire tuer comme des pintades. Nous sommes des sénégalais et nous croyons en ce Pays « , dit-il.

Revoir un extrait des déclarations des deux responsables de YAW
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.