Viol Sur Une Sourde-muette : La Police Fait Tomber Un Employé De La Région Médicale De Fatick

Single Post
Viol sur une sourde-muette : La police fait tomber un employé de la région médicale de Fatick
Le viol présumé commis sur une personne vulnérable, dans la nuit du 4 août 2021 à Fatick, ne sera pas impuni. Et pour cause ! Les policiers du commissariat central de Fatick ont mis fin à la cavale du mis en cause. Selon des informations exclusives de Seneweb, les hommes du commissaire Cheikhou Oumar Sow ont cueilli le présumé violeur dans les locaux de la région médicale de Fatick où il officie en tant qu’agent courrier. Présenté au procureur au terme de l’enquête, l’homme divorcé et père d’un enfant a été placé sous mandat de dépôt. Retour sur une  sordide affaire.
Fin de cavale pour  E. K. N. qui aurait violé une sourde-muette sous la menace d’une ceinture. En effet, sachant que la fille est attachée à sa mère, le mis en cause lui a demandé gestuellement de venir répondre à sa maman.

Le film de l’horreur

Ne se doutant de rien, elle s’est introduite nuitamment dans le domicile familial du mis en cause. E. K. N. a contraint sa proie à un rapport sexuel sous la menace d’une ceinture.

Mais le présumé violeur a été surpris dans une posture obscène par la sœur de la victime. Ainsi l’affaire s’est ébruitée et le père de la sourde-muette avait déposé une plainte au commissariat central de Fatick, au courant du mois d’août 2021.

Sachant qu’il risque gros, l’homme âgé de 33 ans avait pris la fuite avant de se réfugier à Mbour, selon des sources de Seneweb.

Comment le présumé violeur est tombé dans les filets des policiers de Fatick

Héritant le dossier sensible, le nouveau chef du Service régional de sécurité publique (Dsp) de Fatick a activé ses hommes pour élucider cette affaire de mœurs. Suite à des investigations, les enquêteurs rompus à la tâche ont appris que le fugitif est de retour.

Munis de ces informations, les hommes du commissaire Cheikhou Oumar Sow ont effectué une descente inopinée  dans  la région médicale de Fatick avant d’interpeller le présumé violeur au niveau de son lieu de travail, selon nos infos proches du parquet.

Interrogé sur procès-verbal, l’agent courrier a tenté de faire croire, dans un premier temps, qu’il avait seulement flirté avec la sourde-muette de 20 ans. Mais lors de son autre interrogatoire devant son avocat, l’employé de la région médicale de Fatick a nié tout en bloc.

Toutefois, le mis en cause a été enfoncé par le certificat médical versé dans le dossier transmis au parquet. D’après le rapport médical, l’hymen de la sourde-muette présente des lésions. Dans la nuit des faits, le présumé criminel a été interrompu dans ses ébats sexuels par la sœur de la victime.

L’agent courrier de la région médicale de Fatick envoyé en prison

Déféré au terme de l’enquête pour viol commis sur une personne vulnérable, E. K. N. a été placé sous mandat de dépôt suite à son face-à-face avec le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Fatick, d’après nos sources proches du parquet.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.