Ultimate magazine theme for WordPress.

Violence et crimes passionnels: Une « niaarel » charcutée par la « awo », un fils décapite froidement son père et…

C’est un dossier sanglant que Direct News a concocté ce mardi, avec des crimes les plus atroces que les autres. Ceci pour dire que l’insécurité a changé de camp, car tout cela s’est passé dans l’intimité des maisons.
Le journal revient sur l’épisode dramatique qui s’est passé à Thiaroye, où une future seconde épouse a été charcutée par la première femme.
Un autre cas qui corrobore l’insécurité dans les ménages, avec cet homme qui a divorcé et qui ne supportait pas la situation. Il récupère son fils issu du mariage, l’amène dans un coin retiré de la maison, lui coupes les veines avant de se donner la mort.

A Tivaouane, le souvenir reste vivace avec un fils qui décapite froidement son père et jette sa tête dans un puits. Mis aux arrêts, il justifie son acte par un différend foncier avec son géniteur.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.