Vol de Perruques d’une Valeur de 80 Millions FCFA en Vue d’un Voyage au Nicaragua

Cinq collègues, dont un mineur ont volé des perruques d’une valeur de 80 millions de FCfa à leur patron pour se rendre au Nicaragua.

Le préjudice est énorme. Des perruques en cheveux naturels estimées à 80 millions de FCfa. C’est la valeur que Mor Diop, Cheikh Sèye, Pape Sèye et le mineur M.T.D ont soustraite au préjudice de leur patron, le commerçant Lamp Diop.

En complicité avec le vigile Salmane Ba, les prévenus se sont introduits dans le dépotoir de la partie civile pour y soustraire lesdites perruques. Des vols répétitifs qui leur ont valu une comparution (sauf le mineur), hier mardi, devant la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar pour vol en réunion commis la nuit, rapporte L’OBS.

Des faits que les employés du plaignant ont reconnus sans ambages. Pour leur défense, les prévenus confient au Tribunal qu’ils voulaient se payer un billet pour le Nicaragua et rejoindre leurs amis. Cheikh Sèye, Pape Sèye, Mor Diop, Salmane Ba et le mineur M.T.D. travaillaient pour le compte du commerçant Lamp Diop. Mais ils ont un rêve en commun : rejoindre les États-Unis en passant par le Nicaragua.

Et pour financer ce voyage, les prévenus ont peaufiné un plan afin de dépouiller leur patron. Ils décident de cambrioler le dépôt de marchandises de leur employeur qui se trouve à la Rue 23 de la Médina. Avec la complicité de Salmane Ba, agent préposé à la sécurité de l’immeuble, le quatuor a ainsi opéré nuitamment à maintes reprises en emportant des cheveux naturels.

Un butin que Cheikh Sèye revendait au commerçant Mamadou Moustapha Camara. Au bout du compte, après inventaire effectué par le plaignant, le préjudice avoisine la somme de 80 millions de FCfa. Malheureusement pour eux, leur projet de voyage au préjudice du commerce de leur patron ne s’est pas concrétisé.

Ils ont été démasqués le 27 mai dernier par Serigne Bathie Kane qui a immédiatement informé leur patron. Convoqués par les éléments du commissariat de la Médina après une plainte de Lamp, les voleurs ont reconnu les faits. Ils confient aux enquêteurs qu’ils ouvraient le magasin en présence du gardien Salmane Ba, avant d’en ressortir avec de la marchandise. En contrepartie, ce dernier recevait 5 000 ou 10 000 FCfa.

Toujours dans leur confession, le mineur soutient avoir préparé ce projet délictuel avec ses amis pour pouvoir voyager au Pays de l’Oncle Sam. Un mode opératoire, révèle-t-il, qui a permis à ses camarades qui travaillaient pour le plaignant, de rejoindre l’Eldorado. M.T.D. a été ainsi traduit devant le Tribunal pour mineurs.

Quant à ses co-prévenus, ils ont été présentés, hier, au Juge du Tribunal des flagrants délits de Dakar pour vol en réunion commis la nuit et complicité de ce chef. Mais, ils ont tout mis sur le dos du mineur M.T.D qui a brillé par son absence. La partie civile a réclamé la somme de 100 millions de FCfa à titre de dommage et intérêt.

Dans son réquisitoire, le procureur de la République a requis 2 ans de prison assortis du sursis à l’encontre des frères Sèye et leur collègue Mor Diop. S’agissant de Salmane Ba, le Parquet a demandé contre lui 3 mois avec sursis. Déclarés coupables, Salmane Ba, Mor Diop, Cheikh et Pape Sèye ont été condamnés à 2 ans, dont 3 mois ferme, et à payer solidairement 2 millions de FCfa à la partie civile.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.