Affaire Astou Sokhna : Une Autre Procédure Judiciaire Mise En Branle

Affaire Astou Sokhna : Une autre procédure judiciaire mise en branle
Le Tribunal de grande instance de Louga a rendu son verdict dans la triste affaire Astou Sokhna. Mais, d’après Le Quotidien, une autre procédure judiciaire se profile à l’horizon.

En effet, les avocats de la famille de la défunt, qui ont déjà introduit une nouvelle plainte, ont engagé une procédure contre la gynécologue et les sages-femmes de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga

La gynécologue, citée dans cette affaire, est visée pour les délits d’homicide et de non-assistance à personne en danger. La famille a aussi décidé de poursuivre les sages-femmes d’État pour homicide involontaire.

Une autre plainte vise aussi les sages-femmes de l’équipe du soir, déjà sujettes à une condamnation de 6 mois avec sursis. Elles sont de nouveau poursuivies pour faux et usage de faux.

Me Ousseynou Gaye, un des avocats de la partie civile, renseigne, sur les ondes de la Rfm que «les sages-femmes ont établi un certificat de décès qui constitue un faux sur la base de laquelle la victime a été enterrée».

La robe noire a aussi expliqué les motivations de cette nouvelle procédure. «La famille d’Astou Sokhna n’attend pas des condamnations pénales. Ce n’est pas ce qui l’intéresse. Ce qui l’intéresse c’est juste qu’il y ait une décision pour qu’on comprenne», a assuré l’avocat.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.