Affaire du contrat d’armement de 45 milliards : Sonko met les enquêteurs en action !

En 2024, l’affaire du contrat d’armement de 45 milliards FCFA accordé au sulfureux marchand d’armes nigérien Aboubacar Hima alias « Petit Boubé», avait fait scandale. Plusieurs autorités sénégalaises avaient été citées dans ce contrat. L’info avait été révélée par l’Organized crime and corruption reporting project (Occrp) qui a dévoilé cette commande du ministère de l’Environnement.

Pour sa défense, le gouvernement d’alors évoquait une commande destinée aux Forces de défense et de sécurité, notamment pour les agents des Eaux et forêts afin de leur fournir des équipements de sécurité pour qu’ils puissent faire face aux délinquants lourdement armés. Le premier ministre Ousmane Sonko, semble vouloir faire toute la lumière sur cette affaire.

Hier mercredi, en conseil des ministres, il a demandé un audit. Ousmane Sonko «a souligné l’urgence de procéder à l’audit des ressources financières importantes mises en place par l’Etat pour la montée en puissance de la Direction des Eaux et Forêts, Chasses et Conservation des Sols (DEFCCS), en particulier celles destinées à la fourniture d’équipements de sécurité, de véhicules d’intervention et de matériels techniques», rapportait hier le communiqué du Conseil de ministres.

IGFM

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.