Affaire Serigne Assane Mbacké : les graves révélations des victimes…

L’histoire de mœurs ébruitée ces derniers jours, impliquant le conférencier religieux, Serigne Assane Mbacké, continue de révéler ses plus sombres secrets. Association de malfaiteurs, corruption de mineurs, actes contre nature, pédophilie, viols sur mineurs, proxénétisme et menace au préjudice des jeunes garçons O. Diouf et T. Khamary… la liste des accusations est longue.

A la base de l’explosion de cette affaire sordide, une plainte du papa du jeune garçon O. Diouf, déposée contre X, dénonçant l’exploitation de son fils mineur par un réseau d’homosexuels, informe L’Observateur.

Entendu, l’élève en classe de seconde a confirmé s’adonner à des actes homosexuels depuis les grandes vacances de 2021. Il a dit avoir été introduit dans le réseau par Serigne Assane Mbacké, habitant non loin de la maison de son oncle. L’invitant dans sa chambre où se trouvait également Baïdy Hamady Sow, le garçon confie avoir été menacé par les deux hommes afin de se déshabiller. Baïdy a ensuite eu des rapports sexuels avec lui, aidé par Serigne Assane qui tenait les jambes du petit.

Le jeune sera tenu au silence par ses bourreaux, qui juraient de le faire passer pour un homosexuel, en plus des menaces de mort et de maraboutage s’il pipait mot.

- Advertisement -

Dans le lot de ses bourreaux se trouvent aussi Abdourahmane Lô dit « El Rey », et « Maître de l’Ouest» de son vrai nom Ibrahima Badiane. Il dit avoir couché avec eux le lendemain et le surlendemain de la Korité 2022, moyennant des sommes de 20.000 et de 5.000 FCfa.

Autre victime dans ce lourd dossier, T.Kh alias M.S, qui s’est présenté à la police du haut de ses 17 ans. Il a révélé avoir subi des actes sexuels de Serigne Assane, durant la période de la pandémie. Le marabout l’avait ensuite sommé d’abuser de O. Diouf, en sa présence. Khadim Samb dit « Djimbory » profitera lui aussi du jeune homme, lui promettant une nouvelle paire de chaussures.

Petite note: Assane Mbacké, Ibrahima Badiane, Khadim Samb et Baidy Hamady Sow ont été arrêtés vendredi dernier par la Division spéciale de cyber-sécurité. Déférés hier devant le tribunal de Dakar, ils ont bénéficié d’un retour de parquet.

IGFM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.