Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Affaire Sonko-Adji Sarr : le silence bavard de la mouvance présidentielle

0

Au moment où l’affaire Ousmane Sonko Adji Sarr fait les choux gras de la presse, les partisans du chef de l’Etat et la coalition présidentielle ont préféré s’emmurer dans un silence assourdissant. Selon certaines sources, ils n’ont fait qu’appliquer un consigne donné par le président de la coalition.

A l’exception de quelques partisans qui apportent des répliques. La task-force républicaine et les autres responsables refusent de se prononcer sur l’affaire publiquement. Une stratégie qui ne peut pas perdurer au regard de l’évolution des faits concernant un homme politique et adversaire du chef de l’Etat. S’ils continuent de laisser le terrain aux militants et sympathisants de Sonko, ils risquent de tomber dans leur propre piège. L’heure n’est pas au refus de communiquer, mais de bien communiquer.

Aujourd’hui, un certain Sidy Ahmed Mbaye, fils d’un parlementaire de Benno Bokk Yakaar est devenu un acteur clé dans cette affaire parce que selon le quotidien La Libération, il est l’homme qui a transporté la fille en plein couvre-feu après le supposé viol au salon de massage. Un élément nouveau qui réconforte les théoriciens du complot contre le leader du parti Pastef.

Ce silence diversement apprécié est bavard en profondeur. Au début, ils n’ont pas voulu prendre la parole sous prétexte que l’affaire relève du domaine privé d’une personne. Mais quand on vous accuse de comploter pour barrer la route à un opposant, il urge de sortir rien que pour démentir et s’expliquer. Tout de même, en laissant le terrain aux adversaires, ils risquent de se réveiller tardivement… malheureusement!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.