Ultimate magazine theme for WordPress.

Bfem : les épreuves démarrent ce matin sur toute l’étendue du territoire national

Après le Baccalauréat, place au BFEM. Ce lundi, 14 septembre, 178 992 candidats vont composer sur l’étendue du territoire national. Ils sont répartis dans 1089 centres d’examen, abritant, à leur tour, 1208 jurys. Les autorités de l’académie disent avoir pris toutes les dispositions surtout dans un contexte de pandémie de Covid-19.

Joint par iRadio, Amadou Makhtar Ndiaye, le Directeur des examens et concours, précise que « les préparatifs sont de deux ordres : la confection des épreuves (immatériel) et organisationnel. Donc, à tout point de vue, en ce qui concerne les deux, nous avons terminé le processus. Au plan stratégique donc au niveau central. Nous avions planifié la levée des épreuves. Aujourd’hui (ndlr : hier dimanche), au moment où je vous parle les épreuves ont été acheminées dans les centres disséminés au Sénégal. Et nous avons également un centre en Gambie et en Arabie Saoudite. Tout le dispositif est mis en place pour un bon déroulement de l’administration des épreuves du BFEM. »

Au nombre de 101 353, les filles représentent, en valeur relative, 56,62%.

BFEM : PLUS DE 31.000 CANDIDATS EN LICE À THIÈS

Plus de 31.000 candidats devront plancher lundi dans la région de Thiès sur les épreuves du brevet de fin d’études moyen (BFEM) , a appris l’APS, auprès de l’Inspection d’académie.

Au total, la région compte 31.863 candidats inscrits, répartis entre 181 jurys et 160 centres, selon le Bureau des examens et concours de l’IA de Thiès.

Les prétendants au BFEM sont composés de 13.402 garçons et 18.461 filles.

Le ministre de l’Education nationale Mamadou Talla est attendu dans la capitale du rail en ce premier jour d’examens, pour visiter notamment les centres du CEM Fahu et collège Saint-Augustin, selon l’Inspection d’académie.

10.821 CANDIDATS VONT BRIGUER LE BFEM À SAINT-LOUIS

Au total, 10.821 candidats prennent part à l’examen du Brevet de fin d’études moyennes (BEFM) dans la région de Saint-Louis (nord), a appris l’APS des autorités éducatives de cette partie du pays.

Ces candidats répartis entre 6316 filles et 4.505 garçons vont subir les épreuves de l’examen du BFEM dans les inspection d’éducation et de formation (IEF) de Saint-Louis, Dagana, Pete, Podor.

Toutes les dispositions ont été prises pour une bonne organisation de l’examen en tenant notamment compte de l’hivernage et de la crise sanitaire liée au Covid-19, selon les autorités académiques.

BFEM : DEUX CENTRES D’EXAMEN DÉLOCALISÉS POUR PARFAIRE L’ORGANISATION (IEF)

L’inspecteur de l’éducation et de la formation de Kaffrine, Daouda Fofana, a annoncé la délocalisation de certains centres d’examen pour prévenir les risques d’inondations à l’occasion des épreuves du Brevet de fin d’études moyennes (BEFM) qui s’ouvrent lundi à travers le pays.

‘’Nous avons délocalisé deux centres d’examen de la commune de Kaffrine dont le centre de Diameguene TP qui se trouvait à l’école élémentaire qu’on a ramenée au collège pour des raisons hivernales’’, a fait savoir l’IEF de Kaffrine dans un entretien avec l’APS.

Il a souligné que Ecole 2, traditionnellement un centre, a également été délocalisée au cours privé Bethesda en raison de travaux qui sont en train d’y être menés par l’IEF.

‘’Nous avons pris les devants pour tous les centres. Il n’y a pas un centre qui reçoit de l’eau aux alentours ou dans l’enceinte de l’école’’, a assuré Doudou Fofana.

Selon lui, le département de Kaffrine compte au total ‘’neuf centres d’examen qui ont été sélectionnés sur la base d’un certain nombre de critère. Il s’est agi de voir si les centres étaient dotés de classes et de toilettes fonctionnelles, ou encore il disposait de l’électricité.

‘’Le dispositif organisationnel est déjà en place dans les neuf centres du département. Il y a le comité de veille et d’alerte qui a été renforcé au niveau de chaque centre. Nous avons l’accompagnement de la sécurité et de la croix au niveau des centres’’, a encore souligné M. Fofana.

Sur le plan sanitaire il a fait savoir qu’au cours de l’année, les élèves avaient reçu des masques. ‘’Nous avons pris la précaution de doter à chaque centre de masques pour éventuellement prendre en charge les élèves qui n’en disposeraient pas’’, a-t-il ajouté.

‘’Il y a des dotations en kits sanitaires pour chaque centre pour accompagner le protocole sanitaire. Des dispositions sont donc prises pour une bonne organisation de l’examen du BFEM à Kaffrine’’, a-t-il également fait valoir.

M. Fofana a rappelé que le département de Kaffrine attend 1.325 candidats au BFEM dont 607 garçons et 718 filles répartis dans neuf centres dont cinq dans la commune et quatre hors de la capitale régionale.

‘’Pour l’option française, les candidats sont au nombre de 1.259 et 66 pour l’option arabe’’, a détaillé l’IEF de Kaffrine, faisant remarquer que tous les candidats du département ont cette année des pièces d’état civil.

KOLDA : 2.986 CANDIDATS EN LICE POUR LE BEFM (IEF)

Au total 2.986 élèves des collèges du département de Kolda (sud) sont inscrits à l’examen du Brevet de fin d’études moyennes (BEFM) qui s’ouvre lundi dans le pays, a annoncé Birane Tine, inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF)

‘’L’inspection de l’éducation et de la formation (IEF) de Kolda enregistre 2.986 candidats au BFEM. Ils vont prendre part à l’examen qui démarre ce lundi sur toute l’étendue du pays, a notamment souligné Tine’’.

L’IEF de Kolda a rencontré samedi les présidents des jurys dans le cadre des derniers préparatifs de l’examen qui sera organisé dans 37 jurys.

Il a rassuré sur le dispositif spécial mis en place dans un contexte de crise sanitaire liée au Covid-19, insistant ainsi sur la nécessité pour tous les acteurs de respecter les mesures barrières.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.