CAN 2023 – Fausse information sur le décès d’un supporter ivoirien au Sénégal : L’Association des élèves et étudiants ivoiriens rectifie et clarifie les faits

Des scènes de violence ont été relayées à travers les réseaux sociaux à la suite de l’élimination du Sénégal par le pays organisateur la Côte d’Ivoire. Face à cette situation, Kakeuwa Elysée Bleu, président de l’Amicale des Élèves Étudiants et Stagiaires Ivoiriens au Sénégal (AMEESIS) a tenu à apporter des précisions. Il exhorte les Ivoiriens à garder leur sang-froid, évitant toute escalade de tensions tout en priorisant leur sécurité.
« Suites aux violences enregistrées à la suite du match entre les Eléphants de Côte d’Ivoire et les Lions du Sénégal, et en réponse à la publication de M. Junior Cédric Adou alléguant avoir été témoin du décès d’un jeune étudiant ivoirien, nous avons diligemment entrepris une enquête pour éclaircir les faits », lit-on dans un communiqué.

Le président de l’Amicale des Élèves Étudiants et Stagiaires Ivoiriens au Sénégal indique que les « témoignages recueillis auprès de personnes présentes ou victimes d’agressions ont été confirmés comme authentiques. De même, notre visite à l’hôpital Fann, mentionnée à plusieurs reprises dans les médias, n’a pas révélé la présence d’un patient ivoirien décédé ou blessé dans le cadre de ces incidents ».

« L’ambassade de la République de Côte d’Ivoire au Sénégal poursuit donc ses démarches investigatrices auprès d’autres établissements hospitaliers pour obtenir toute information pertinente, ce qui fera l’objet d’un communiqué officiel subséquent », a fait savoir Kakeuwa Elysée Bleu.

Par le présent communiqué, dit­-il, nous « souhaitons adresser un appel solennel à tous les élèves, étudiants et stagiaires ivoiriens au Sénégal et à tous les Ivoiriens en général pour qu’ils maintiennent leur sang-froid, évitent toute escalade de tensions, rejettent toute tentation de représailles et priorisent leur sécurité en suivant scrupuleusement les directives émises par l’ambassade ».

« Nous exhortons également la communauté sénégalaise à se joindre à nous dans cette démarche en favorisant un climat de solidarité et de concorde, valeurs fondamentales qui ont toujours caractérisé les relations entre nos deux nations fraternelles. Le Sénégal et la Côte d’Ivoire ne font qu’un, et même dans les moments d’émotion, il est impératif de préserver les liens qui nous unissent », a souligné le président de l’AMEESIS.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.