Casamance : Près De 5000 Personnes Déplacées De Retour Dans Leur Terroir (anrac)

Casamance : Près de 5000 personnes déplacées de retour dans leur terroir (Anrac)
« Au moins 5000 personnes déplacées regagnent peu à peu leur terroir qu’elles ont abandonné, à cause de l’insécurité qui régnait en Casamance depuis presque 40 ans, grâce aux opérations de sécurisation de l’Armée ». C’est une annonce du Directeur général de l’Agence Nationale pour la Relance des Activités Economiques et Sociales en Casamance (Anrac), Ansou Sané, hier à l’occasion de la remise de tôles aux populations de Djirack et Mahmouda, dans le Niassya et Cabrousse.

« Aujourd’hui à Niaguis, nous avons près de 652 ménages qui sont retournés avec un cotas de 3950 personnes, à Goudomp dans la région de Sédhiou; elles sont 1050 personnes à rentrer chez elles. Dans le Nord Sindian, le travail continue pour avoir le nombre exact de familles et personnes qui sont en train d’effectuer leur retour, surtout avec les opérations de sécurisation menées par l’Armée », explique le DG de l’ANRAC.

 A l’en croire, ce retour progressif des populations est un fait historique à mettre dans le compte de la sécurisation des différentes zones jadis théâtre de lourds affrontements entre éléments du MFCD et Forces de Sécurité favorisant la fuite des populations qui du coup, ont abandonné tous leurs biens.

Le retour de ces populations ouvre de nouvelles bases du développement de la Casamance avec la reprise des activités économiques et sociales dans ces zones, ajoute-t-il.

Ansou Sané annonce en outre que plus de 50 millions de francs sont déjà disponible et dégagés pour accompagner les initiatives économiques dans le cadre de la réinsertion économique des populations.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.