Cour Suprême : Les Raisons de la Récusation du Juge Abdoulaye Ndiaye par l’Équipe Juridique de Sonko

La scène politique sénégalaise est actuellement le théâtre d’une bataille judiciaire intense impliquant Ousmane Sonko, figure emblématique de l’opposition et ancien chef du parti Pastef. Le nœud de la controverse réside dans la tentative de ses avocats de le réintégrer sur les listes électorales, un processus marqué par des manœuvres juridiques complexes et des décisions controversées.

Récemment, un développement majeur a surgi lorsque l’agent judiciaire de l’État (AJE) a contesté une ordonnance demandant la réintégration de Sonko, un dossier désormais entre les mains du juge Abdoulaye Ndiaye, président de la première Chambre administrative de la Cour suprême. Cependant, les avocats de Sonko ont pris une décision audacieuse en récusant le juge Ndiaye, citant des préoccupations sur son impartialité. Cette décision s’appuie sur le précédent où le juge avait déjà statué sur une affaire similaire en faveur de la Direction générale des élections (DGE), qui a refusé de fournir des fiches de parrainage à Sonko.

L’implication de plusieurs acteurs clés tels que le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA), Doudou Ndir, et le patron de la DGE, Thiendella Fall, complexifie davantage la situation. La décision de Ndir d’ordonner à la DGE de remettre les fiches de parrainage à Sonko, suivie du refus de Fall, a déclenché une série d’événements, dont le remplacement notable de Ndir par l’inspecteur général d’État à la retraite, Abdoulaye Sylla.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers infos

Articles en relation