Crise interne à Rewmi : un responsable désavoue Idrissa Seck sur les réseaux sociaux

Les relations entre l’ancien Premier ministre sénégalais Idrissa Seck et l’ancien président Abdoulaye Wade sont de plus en plus tendues. Les attaques d’Idrissa Seck contre Wade n’ont pas été appréciées par certains responsables de sa formation politique, Rewmi. Lamine Ba, secrétaire général de Rewmi et conseiller spécial chargé du Pôle Coopération internationale, Partenariat et Diaspora du Conseil économique, social et environnemental (CESE), a désavoué Idrissa Seck sur les réseaux sociaux.

Lamine Ba a exprimé son respect et sa gratitude envers Abdoulaye Wade, son “seul et unique mentor en politique”. Il a déclaré qu’il ne pourrait jamais cautionner des attaques verbales contre Wade ou sa famille, d’où qu’elles viennent. Lamine Ba a ajouté qu’il reste un “wadiste” (partisan d’Abdoulaye Wade) pour la vie et qu’il estime que les libéraux du Sénégal et d’Afrique doivent respecter Abdoulaye Wade pour son engagement en faveur de la liberté, de la démocratie et du développement.

Idrissa Seck, quant à lui, est accusé de diriger Rewmi d’une main de fer. Certains se demandent s’il va sévir contre Lamine Ba, comme il l’a fait avec Yankhoba Diattara. Ce dernier avait été déchu de son poste de deuxième vice-président du parti Rewmi pour avoir déclaré que le président Macky Sall avait droit à un troisième mandat. Idrissa Seck l’a par la suite réhabilité et l’a nommé directeur de son cabinet politique.

La redaction/senegaldirect

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.