Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Deschamps, une grosse surprise dans sa prochaine liste ?

0

Le récent changement tactique opéré par Didier Deschamps face à la Finlande donne de l’espoir à certains profils…
Le gros raté des Bleus à l’Euro face à la Suisse n’a pas refroidi Didier Deschamps. Début septembre, après deux premiers matches poussifs face à la Bosnie-Herzégovine et l’Ukraine, le sélectionneur tricolore a en effet retenté le coup de la défense à trois. Avec cette fois une certaine réussite. Et la présence de Kurt Zouma en lieu et place de Clément Lenglet, calamiteux face à la Nati, n’explique pas tout.

Si l’équipe de France a cette fois fait bonne impression, c’est également en raison de la belle performance de Théo Hernandez dans son couloir gauche. Et une fois encore, le côté droit a souffert de la comparaison. Benjamin Pavard sur le flanc et Jules Koundé suspendu, c’est Léo Dubois qui officiait et si le Lyonnais n’a pas démérité, notamment au retour des vestiaires, sa prestation n’a pas totalement convaincu. De quoi ouvrir certaines perspectives à des joueurs habitués à tenir un rôle de piston.

Je me dis que j’ai une chance d’y être
Cela vaut évidemment pour Nordi Mukiele, qui a suppléé l’ancien Nantais en fin de match, mais également pour Jonathan Clauss, révélation de la dernière saison avec le RC Lens. Au point d’être désigné meilleur latéral droit de Ligue 1 lors des Trophées UNFP. Et le Strasbourgeois a démarré la nouvelle saison sur des bases élevées avec déjà un but et surtout trois passes décisives en cinq matches. « Quand je regarde mes performances et que je vois que les Bleus jouent parfois à trois derrière, avec des pistons, je me dis que j’ai une chance d’y être », a-t-il d’ailleurs confié dans une interview accordée au site de la Ligue 1, ajoutant : « Je suis obligé de me dire ça, sinon, ça veut dire que je n’ai pas envie, que je ne me fixe pas d’objectifs, dit-il aussi. C’est un objectif vague mais un objectif, surtout si ça correspond au système dans lequel j’évolue actuellement. Maintenant, ce n’est pas moi qui fais les listes, ni les journalistes. Mais plus on m’en parle, plus je me dis: ‘Pourquoi pas!’ »

Le défenseur artésien n’en fait toutefois pas une obsession. « Je ne joue pas pour être appelé en équipe de France, je pense à prendre du plaisir avant tout. Si un jour, je suis convoqué, ce sera la cerise sur la cerise sur le gâteau, a-t-il poursuivi. Il y a quelques années, je ne m’imaginais pas dans un club comme Lens, en Ligue 1 Uber Eats, alors… Je ne vais pas crier sur tous les toits: ‘Oh Didier, quand est-ce que tu m’appelles? C’est un scandale si je ne suis pas en équipe de France! ‘. Je ne me permettrai jamais.»

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.