Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

DETOURNEMENT DE PLUS DE 42 MILLIONS A LA SOCIETE NMA SANDERS: L’agent commercial Abdoulaye Male impute ce trou à ses clients kaolackois

0

Accusé d’avoir détourné plus de 42 millions au préjudice de la société NMA Sanders, l’agent commercial Abdoulaye Male, qui comparaissait hier devant le juge des flagrants délits de Dakar pour abus de confiance, encourt 6 mois de prison ferme avec une amende ferme de 100.000 F. Le prévenu a lors de son interrogatoire d’audience imputé lesdits manquants à ses clients de Kaolack qui, selon lui, n’ont pas payé la marchandise. Le délibéré est attendu pour le 13 décembre prochain.

L’agent commercial de la société NMA Sanders (spécialisée dans la production de farine, de pâtes, d’aliments de bétail et de volaille), Abdoulaye Male, encourt 6 mois de prison ferme avec une amende de 100.000 F si le juge de la barre des flagrants délits de Dakar suit le réquisitoire du procureur Rokhaya Dione. Renvoyé devant ce tribunal pour abus de confiance, le prévenu Abdoulaye Male aurait détourné le montant de 42.424.505 F. En effet, il ressort de la procédure que la Direction de la société NMA Sanders a déposé une plainte à l’encontre du mis en cause, lorsqu’elle a découvert ces malversations. Entendus au cours de l’enquête, les représentants de ladite entreprise ont déclaré que le prévenu était leur agent commercial au niveau de Kaolack. Toujours selon leurs déclarations, au début, tout marchait à merveille, parce qu’il recevait des pâtes, de la farine etc. qu’il livrait à ses clients basés dans cette région. Avant de faire les recouvrements et de reverser l’argent à la société. Cependant, courant 2017, la société a constaté qu’il y avait des problèmes en ce qui concerne les recouvrements qu’il effectuait à Kaolack. Toutefois, l’enquête qui a été diligentée a révélé qu’il y avait un détournement de plus de 50 millions, suite à l’audit qui a été effectué.  
Soupçonné d’être à l’origine de ces faits délictuels, Abdoulaye Male a disparu un an durant avant d’être interpellé. Interrogé sur ce montant présumé dissipé, il a imputé la responsabilité à ses clients de Kaolack. Ce faisant, il a ainsi soutenu qu’ils n’ont pas payé. Hélas, ces allégations ont été contredites par ces grossistes. Lorsqu’ils ont été à leur tour interrogés, ils ont confirmé, avec des preuves à l’appui, avoir payé à Abdoulaye Male les montants qu’ils lui devaient. Néanmoins, ce dernier a reconnu que la somme de 22 millions est sous sa responsabilité. Dans un autre registre, il a attesté avoir remis ladite somme à un autre commerçant, sans autre précision.  
Déféré au parquet pour abus de confiance, l’inculpé, qui a comparu hier devant le  juge des flagrants délits de Dakar, a réitéré les mêmes dénégations. Pis, il a cette fois-ci allégué que la comptabilité de la société NMA était mal gérée. Raison pour laquelle, selon lui, il y avait ce gap. Malgré cela, l’avocat de la société NMA Sanders, convaincu de la culpabilité du prévenu, a réclamé le montant présumé détourné de 42.424.505 F et la somme de 5 millions à titre de dommages et intérêts. A en croire la robe noire, ils ont fait des exécutions et des procès-verbaux de carence qui ont été versés au fisc. Ce qui, selon lui, impacte sur le paiement des impôts de la NMA.  
Dans la même veine, la parquetière Rokhaya Dione a martelé que les allégations du prévenu sont du dilatoire. Poursuivant, elle a souligné que le mis en cause n’a pas respecté le mandat qui le liait à son employeur, parce qu’il n’a pas reversé l’argent après la remise de la marchandise. Au regard de cela, elle a requis 6 mois de prison ferme avec une amende de 100.000 F à son encontre. Pour la défense, on ne peut pas se baser sur le rapport d’audit qu’avait établi la société pour condamner son client. «A défaut de demander une expertise. Je demande de le relaxer purement ou la relaxe au bénéfice du doute», peste le conseil de la défense. L’affaire est mise en délibéré pour 13 décembre 2018.  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.