Dossier Sofiane Diop: Bonne nouvelle pour le Sénégal… La FIFA confirme sa décision à l’Algérie !

Depuis plusieurs années maintenant, le Maroc a décidé de tenter de convaincre rapidement les joueurs binationaux d’opter pour les Lions de l’Atlas. Même lorsque ces derniers pensent à une autre sélection. Et à quelques mois du Mondial au Qatar, les discussions se poursuivent…
Le cas Sofian Diop est au centre des débats à la fédération marocaine. Le milieu de l’AS Monaco brille depuis plusieurs mois aussi bien en club qu’avec les Espoirs où il est vite devenu un cadre de l’équipe. Depuis quasiment deux ans, le Maroc et le Sénégal sont à la lutte pour tenter d’attirer le jeune joueur de 21 ans. Les Lions de l’Atlas avaient une longueur d’avance dans ce dossier il y a maintenant un an et le natif de Tours n’était pas fermé à l’idée de porter les couleurs du Maroc. Loin de là. Mais l’attractivité actuelle de la sélection sénégalaise, championne d’Afrique en titre avec le meilleur effectif du continent, ainsi que les discussions avec le sélectionneur Aliou Cissé pourraient bien rebattre les cartes. Comme pour les autres cas, le joueur n’a pas pris sa décision, mais il semble évident que la France a un coup d’avance, comme bien souvent concernant le choix des binationaux. Du moment où il rejette pour le moment la piste du Maroc avec tous les efforts fournis par la fédération marocaine de football, Sofiane pourrait donner son OUI au Sénégal avant la coupe du monde 2022.
Le sélectionneur d’Aliou Cissé avait laissé la porte des Lions de la Teranga ouverte, celui qui a remporté la Coupe d’Afrique des nations est pret à accueillir des joueurs comme Sofiane Diop: « Que ce soit Boubacar Kamara, Sofiane Diop, Malang Sarr, ce sont des garçons amenés à être dans cette équipe nationale (…) Il ne faut pas faire n’importe quoi. Il y a une ossature et une dynamique (…) Il nous faut des joueurs capables de nous apporter un plus », a-t-il prévenu auprès de ITV Sénégal.

- Advertisement -

Samedi, la Fédération algérienne de football (FAF) a publié un communiqué sous-entendant que la FIFA a rejeté son recours déposé pour contester «l’arbitrage scandaleux» de Bakary Gassama à l’occasion du barrage retour de la Coupe du monde 2022 face au Cameroun (1-2, ap). Si ce texte pouvait laisser la place au doute, l’instance dirigeante du ballon rond s’est chargée de le dissiper. En effet, la FIFA a confirmé auprès de l’AFP que la FAF a bien saisi sa commission de discipline et demandé également l’analyse de sa commission d’arbitrage, et que «la FIFA a répondu à la FAF sur ces deux dossiers et considère le dossier clos», a fait savoir l’instance basée à Zurich. Contrairement aux dernières rumeurs, la FAF avait donc visiblement maintenu son recours au niveau de la commission de discipline. Sans succès. Le match ne sera pas rejoué et ce sont bien les Camerounais qui iront au Qatar en fin d’année.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.