Doudou Ka assène ses vérités : « A partir du 2 avril, ce n’est pas Macky qui doit forcément assuré l’intérim… »

Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération Doudou Ka a déclaré, lundi, que le président de la République ne doit forcément pas assurer l’intérim à partir du avril 2024, date à laquelle la passation de service était prévue si la présidentielle s’était tenue à date échue.

« Ma position est que ce n’est pas forcément le président de la République qui doit assurer l’intérim à partir de 2 avril. Ce n’est peut-être pas la position des gens qui sont avec moi dans la majorité« , a expliqué Doudou Ka dans l’émission Rfm Matin. Qui précise que c’est un fils du Sénégal qui parle pour que le pays retrouve son lustre d’antan d’un point de vue démocratique. « Le Sénégal est un modèle de démocratie en Afrique et dans le monde« , a-t-il ajouté.

Qui doit assurer l’intérim ?

Doudou Ka n’y va pas par quatre chemins. Pour couper court à toute polémique, il indique que la Constitution – du Sénégal – a réglé la question de l’intérim au cas où le président de la République doit passer le flambeau au-delà du 2 avril.

« Chacun doit accepter de faire des concessions »

« Chacun doit accepter de faire des concessions pour que le pays retrouver la stabilité et qu’on aile vers les élections transparentes« , a-t-il conclu.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.