Elle avait br*lé vif son mari : Aïda Mbacké devant la chambre criminelle le 7 juillet

Initialement prévu hier, le procès de la femme qui avait brûlé vif son mari, Khadim Ndiaye, a été renvoyée.

Aïda Mbacké, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, sera finalement jugée à la barre de la chambre criminelle le 7 juillet prochain.

Selon Le Soleil, elle est poursuivie pour assassinat. Elle avait aspergé de l’essence à son époux quand il a appris que ce dernier a pris une seconde épouse. Son mari était le disciple de son père, un dignitaire mouride.

Pour rappel, l’inculpée avait plaidé non-coupable lors de son audition avec le magistrat instructeur. Elle avait avoué avoir tué son mari mais, elle ignore ce qui l’avait poussé à commettre un tel acte. Elle a présenté ses excuses pour son acte qui a coûté la vie à son époux, qui fut disciple de son père.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici