Emmanuel Adebayor démolit Marc Brys : « J’ai envoyé un message à Eto’o… »

La situation tendue au Cameroun entre Samuel Eto’o et Marc Brys, coiffée par le ministère des sports, a fait bondir Emmanuel Adebayor Sheyi. Dans un live sur les réseaux sociaux, l’ancien Ballon d’Or africain 2008 a affiché un soutien indéfectible au président de la FECAFOOT. Il s’est étonnamment moqué du sélectionneur belge amené par le ministre des sports.

S’il y a bien quelqu’un qui connaît Samuel Eto’o et comprend sa situation actuelle à la tête de la Fédération Camerounaise de Football, c’est bien Emmanuel Sheyi Adebayor. Meilleur joueur de l’histoire du Togo, l’ancienne star de Manchester City, passée par le Real Madrid, vit aussi des galères dans son pays après avoir raccroché les crampons. Écarté de toutes les activités de la sélection nationale alors qu’il ne cesse d’affirmer vouloir participer à l’évolution, l’ancien avant-centre se contente de servir la CAF en sa qualité d’ambassadeur. Très présent sur les réseaux sociaux ces derniers mois, l’ancien Gunner n’a pas loupé Marc Brys qui entretient une véritable crise au Cameroun.

Les mots secs d’Adebayor sur Marc Brys
La situation tendue au Cameroun entre Samuel Eto’o et Marc Brys, coiffée par le ministère des sports, a fait bondir Emmanuel Adebayor Sheyi. Dans un live sur les réseaux sociaux, l’ancien Ballon d’Or africain 2008 a affiché un soutien indéfectible au président de la FECAFOOT. Il s’est étonnamment moqué du sélectionneur belge amené par le ministre des sports.

S’il y a bien quelqu’un qui connaît Samuel Eto’o et comprend sa situation actuelle à la tête de la Fédération Camerounaise de Football, c’est bien Emmanuel Sheyi Adebayor. Meilleur joueur de l’histoire du Togo, l’ancienne star de Manchester City, passée par le Real Madrid, vit aussi des galères dans son pays après avoir raccroché les crampons. Écarté de toutes les activités de la sélection nationale alors qu’il ne cesse d’affirmer vouloir participer à l’évolution, l’ancien avant-centre se contente de servir la CAF en sa qualité d’ambassadeur. Très présent sur les réseaux sociaux ces derniers mois, l’ancien Gunner n’a pas loupé Marc Brys qui entretient une véritable crise au Cameroun.

Les mots secs d’Adebayor sur Marc Brys
“Le gars (Eto’o) a joué à Barcelone, à l’Inter, la mentalité est différente. C’est un gars qui ne va pas lâcher, j’ai confiance en lui… Je lui ai envoyé un message tout à l’heure et après je vais l’appeler pour savoir ce qui se passe exactement, mais c’est chaud. S’il est convoqué quelque part ? Il ne m’a rien dit,” a martelé Adebayor avant de revenir sur le sélectionneur Marc Brys qu’il dit ne pas connaître du tout.

“Le gars (Eto’o) a joué à Barcelone, à l’Inter, la mentalité est différente. C’est un gars qui ne va pas lâcher, j’ai confiance en lui… Je lui ai envoyé un message tout à l’heure et après je vais l’appeler pour savoir ce qui se passe exactement, mais c’est chaud. S’il est convoqué quelque part ? Il ne m’a rien dit,” a martelé Adebayor avant de revenir sur le sélectionneur Marc Brys qu’il dit ne pas connaître du tout.

La FECAFOOT joue le jeu du MINSEP
En tout cas, le message est passé. Outre Adebayor, qui est un homme qui ne mâche pas ses mots, d’autres grandes figures du football africain comme Abedi Pelé aussi sont montées au créneau pour dénoncer la cabale en place au Cameroun contre Samuel Eto’o. À l’heure où nous écrivons ces lignes, rien ne se déroule normalement autour des Lions Indomptables qui vont disputer le troisième et quatrième tour des éliminatoires du Mondial 2026 dans quelques jours contre respectivement le Cap-Vert et l’Angola.

Face au mépris des règles et à l’acharnement sur la FECAFOOT, Eto’o Fils a décidé de retirer la Fédération de l’organisation des matchs à venir. Aujourd’hui, tout est bloqué sur les accréditations, les ventes de tickets des supporters ou l’organisation du voyage de la sélection nationale camerounaise sur Luanda avec le repli stratégique de la Fédération.
Pour le moment, Moumi Ngamaleu, Vincent Aboubakar et autre André Onana se préparent pour ces rencontres sous la direction de Marc Brys. Avec des tractations de gauche et de droite des agents du ministère des sports qui se substituent à la FECAFOOT, on verra jusqu’où ira ce bras de fer qui ne dit pas son nom.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.