Ultimate magazine theme for WordPress.

Gambie – Limogeage de sa vice-présidente et de ses ministres, Adama Barrow sur les traces de Yahya Jammeh?

Limogeages dans tous les sens, Adama Barrow a eu la main lourde: après avoir démis de ses fonctions son ministre de l’Intérieur, c’est au tour de sa vice-présidente Fatoumata Jallow Tambajang, du ministre de l’Agriculture Omar OJ Jallow et son collègue de l’Information Demba Ali Jawo. Son ex-président de parti, l’avocat Ousainou Darboe, le secrétaire général et fondateur du parti UDP de Barrow est le nouveau vice-président de Gambie.

Pourtant, quand Barrow avait nommé Fatoumata Tambajang à ce poste, les langues ont commencé à se délier, l’accusant de violer la constitution du fait de l’âge dépassé de la dame.

Le ministre de l’agriculture OJ Jallow, secrétaire général du PPP, parti de Dawda Jawara, le père de l’indépendance de Gambie, est remplacé par Lamin Dibba, un autre membre de l’UDP de Barrow. Le poste de ministre des collectivités locales qu’il occupait revient désormais à Musa Drammeh, un autre membre de l’UDP qui fait son entrée dans le gouvernement.

La part belle est faite aux anciens collaborateurs de Yahya Jammeh. Il s’agit de Momodou Tangara qui revient au ministère des Affaires étrangères et des Gambiens de l’extérieur, un poste que l’ancien ambassadeur de la Gambie à l’ONU avait occupé par deux fois, sous le régime de son ex-mentor.

L’autre inconditionnel de Jammeh, Amadou Sanneh, jusque-là ministre des Finances et des affaires économiques, hérite du ministère du commerce et de l’intégration régionale.

Le journaliste Demba Ali Jawo, Ministre de l’Information et de la communication, qui représentait la société civile dans le gouvernement est lui aussi limogé. Il est remplacé par Ebrima Sillah, le directeur de la radiotélévision d’Etat (GRTS), aussi membre de l’UDP.
Le ministre de la jeunesse et des sports, Henry Gomez, patron du parti GPDP membre de la coalition au pouvoir est limogé. Son ministère revient à Hadrammeh Sidibeh, un autre nouvel entrant membre de l’UDP du président Adama Barrow.

Un qui a eu chaud, le ministre de l’Intérieur. Très critiqué après la mort de trois (3) manifestants sous les balles de la police, ce dernier a été confirmé à son poste.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.