Il P0ignarde sa Voisine Après qu’elle Rejette ses Avances Amoureuses

B. Diallo a été condamné à une peine de deux ans de prison, dont six mois ferme, pour coups et blessures volontaires. Il devra également verser 500 000 francs CFA en dommages et intérêts à la partie civile.

Selon les informations rapportées par Les Échos et reprises par Seneweb, B. Diallo est accusé d’avoir agressé sa voisine, M. Diallo, en lui assénant plusieurs coups de couteau. Lors de son audience au tribunal des flagrants délits, B. Diallo a admis s’être battu avec la victime mais a nié la version des faits présentée par l’accusation. Il a expliqué que l’altercation a éclaté après que la victime et sa famille lui ont refusé l’accès aux toilettes, un incident qui a dégénéré en violence. « J’avais un besoin pressant d’uriner, et nos toilettes étaient occupées. Sa mère, son frère et elle m’ont attaqué et déchiré mes habits. Ma colère m’a poussé à me bagarrer avec elle », a-t-il déclaré.

La victime, cependant, a présenté une version différente des faits. Elle a affirmé que B. Diallo l’avait draguée, et après avoir été rejeté, il l’a attaquée pendant qu’elle faisait ses ablutions. L’agression a résulté en plusieurs coups de couteau infligés à différentes parties du corps de la victime.

M. Diallo a dû être transportée à l’hôpital pour des blessures à l’avant-bras et au dos. Elle a reçu 25 points de suture et un certificat médical attestant d’une incapacité temporaire de travail de vingt jours.

Le juge a souligné la gravité des actes de B. Diallo, notant que, compte tenu de la sévérité des faits, il aurait normalement dû être jugé devant une chambre criminelle. La décision de le juger pour coups et blessures volontaires plutôt que pour une infraction plus grave a été une faveur du procureur, a indiqué le juge.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.