Inauguration stade olympique de Diamniadio : Un Sénégal vs France pressenti

Les travaux du stade olympique de Diamniadio, autrement appelé stade du Sénégal, avancent à grands pas. Et l’inauguration déjà calée à février 2022 aura sans doute lieu à date échue. A l’occasion, les Lions devraient affronter une grosse cylindrée mondiale dont l’identité n’est pas encore dévoilée. Mais des noms sont d’ores et déjà avancés.

« Oui comme prévu, le stade olympique sera inauguré en février 2022 et il y a de grandes nations qui veulent rencontrer l’équipe du Sénégal à l’occasion de l’inauguration. On a déjà des contacts d’équipes européennes. La fédération en parlera quand ça se précisera« . Telle était la réponse du ministre des Sports à une question de la presse portant sur l’inauguration du futur bijou du football sénégalais qui a bien pris forme au nouveau pôle urbain de Diamniadio.

Matar Ba n’a pas donné d’indice sur ces « grandes nations » qui aimeraient croiser le fer avec les Lions en match amical, le tout premier dans ce stade olympique ultra moderne construit par des Turcs sur le modèle du grand stade de Moscou (Russie). Mais d’ores et déjà, à quelque quatre mois de cette inauguration prévue précisément le 22 février 2022 d’après certaines sources, les supputations vont bon train sur l’identité de l’équipe qui donnera la réplique à celle du Sénégal.

La France et la Turquie citées

Ainsi, l’équipe de France est parmi les plus citées pour servir de sparring-partner aux Lions à l’occasion de cette inauguration du stade Olympique de Diamniadio. On se rappelle qu’en 2005, la France avait convié le Sénégal à un match amical à Paris. Une invitation que le ministre des Sports, El Hadji Daouda Faye, avait lui-même déclinée. L’équipe du Sénégal, alors coachée par le duo Abdoulaye Sarr-Amara Traoré qui avait pris le relais du Français Guy Stéphan, sortait d’un traumatisant match nul (2-2) avec le Togo scellant quasiment son élimination du Mondial 2006. Et il se disait que «Vava» n’avait pas voulu offrir à la France l’occasion de prendre sa revanche sur le Sénégal qui l’avait battue trois ans plus tôt au Mondial asiatique. Les Bleus avaient alors jeté leur dévolu sur la Côte d’Ivoire de Didier Drogba qu’ils avaient étrillée 3-0 au stade de France.

Un pays africain pour préparer les barrages

Outre celui de la France, le nom de la Turquie, pays d’origine des bâtisseurs du stade, est également avancé. Mais d’aucuns pensent également que ce pourrait surtout être un pays africain qualifié aux barrages du Mondial 2022 prévus en mars, selon le profil du futur adversaire des Lions. En effet, si jusque-là le stade Lat Dior est l’antre de Sadio Mané et ses coéquipiers, pour cet ultime tour des qualifications, ils vont sans nul doute élire domicile au nouveau stade Olympique de Diamniadio. D’éminentes personnalités dont le président de la FIFA, Gianni Infantino, sont annoncées à cette inauguration qui sera effectuée par le chef de l’État, le Président Macky Sall.

Record

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers infos

Articles + Lus

Articles en relation