Juan Branco : « Le régime sénégalais fait l’objet de premières tentatives de déstabilisations intérieures »

Juan Branco dément les informations relayées par le site afriqueconfidentielle.com repris par plusieurs médias sénégalais dont les journaux Tribune et Le Quotidien.

« Le régime sénégalais fait l’objet de premières tentatives de déstabilisations intérieures, malheureusement produites par des personnes qui manquent de savoir mentir », déclaré d’emblée l’avocat franco-espagnol , à propos de l’article d’afriqueconfidentielle.com sur l’affection du général kandé à New Dheli.

En effet, dans cet article, il est mentionné entre autres qu’après l’élection de Diomaye Faye, « Ousmane Sonko a voulu acheter le système d’écoute de masse et d’espionnage ciblé Pegasus. Ce système devrait lui permettre d’écouter toutes les applications telles que whatsapp, Telegram, Signal, Wire etc… utilisées par les Sénégalais. Malheureusement pour Sonko, les États-Unis qui détiennent l’exclusivité de la licence de ce système d’espionnage se sont opposés à sa mise à disposition aux nouvelles autorités sénégalaises ».
Mais, pour Juan Branco, contrairement à ce qui est affirmé dans cet article, « Pegasus est un système israélien pour lequel ni les Etats-Unis, ni a fortiori les russes ne sont en mesure de distribuer des licences. Ainsi, toute la construction mensongère produite dans cet article s’effondre en conséquence. »

L’avocat estime que ces affirmations dans cet article relève de l’ignorance. « Quant à croire qu’une quelconque autorité politique échangerait l’accès à un service de surveillance pour le moins basique, en échange de la dénonciation d’accords militaires géostratégiques aussi importants, c’est simplement révéler l’ignorance et la médiocrité des télégraphistes qui ont été mobilisés pour tenté d’atteindre à un homme qui semble plus que jamais les inquiéter », a-t-il fait savoir Branco, renseigne senego.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.