Kébémer : Bës Bi accuse la fille de Mansour Faye dans une affaire de corruption de plusieurs millions

Le nouveau régime, qui a promis une « lutte acharnée » contre la corruption, a fort à faire. Deux policiers en service à Kébémer auraient cédé à des pots-de-vin offerts par Aïssatou Faye, la fille de Mansour Faye, selon le journal Bës Bi. En échange de « fortes sommes d’argent », ils l’auraient libérée après avoir découvert plus de 25 millions de FCFA en sa possession.

Suite à une fouille de routine de son véhicule, Aïssatou Faye, déjà connue pour avoir fait l’objet d’un reportage de BBC Afrique en 2022 pour sa ferme de 50 vaches, aurait été arrêtée par deux policiers qui auraient découvert des dizaines de millions dans son véhicule. Certains parlent de 25 millions de FCFA, mais le journal cite des sources policières bien informées qui affirment que la somme est bien plus importante, s’agissant de « beaucoup d’argent liquide ».

Prise de panique, la jeune femme aurait proposé une « énorme somme » aux deux agents. Ces derniers auraient cédé à la tentation et l’aurait libérée. La fermière serait donc partie, libre. Toutefois, les deux agents, auraient été dénoncés par l’ancien ministre et maire de Saint-Louis, et auraient été donc suspendus, risquant dès lors la radiation. Cependant, le problème majeur reste que la présumée corruptrice est libre et ne ferait l’objet d’aucune enquête. La même source avance que cette affaire est ancienne de quelques semaines mais continue de susciter frustrations et interrogations.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.