L’ancien député Mor Kane Ndiaye critique sévèrement l’APR et ses responsables

Parlementaire de la 13ème législature, Mor Kane Ndiaye de la mouvance présidentielle s’offusque de la situation actuelle du parti Apr dont il est adhérent depuis le début, en 2008. Une situation troublante qu’il dénonce.
Joint par téléphone, l’ancien député de la diaspora Afrique du Nord devenu responsable à Ngaye dans la région de Thiès, crache ses vérités. « Quand le parti est dans une situation que je ne comprends pas, j’ai toujours pris mes responsabilités. Dans cette situation précise, je reste serein et à l’écoute », laisse-t-il entendre.

Revenant sur l’inertie et l’action des responsables qui avaient bénéficié du décret de nomination, il estime qu’ils n’ont pas appliqué les décisions du président Macky Sall. « Ils n’ont pas aidé, ni accompagné les militants, ni le parti. Ils étaient investis dans des querelles puériles de positionnement. C’est ce qui a frustré les militants à la base. Ils n’ont pas appliqué les consignes du président Macky Sall qui leur avait pourtant demandé avec insistance à descendre à la base et d’être accessibles. Qu’ils aident la jeunesse qui est dans le besoin. Mais rien. Ils sont responsables de cette débâcle », regrette Mor Kane Ndiaye.

Avec cette défaite, il estime « qu’ils ne reviendront pas encore pour des guerres de positionnement. Ils doivent s’écarter et laisser la place aux autres qui n’ont jamais bénéficié de décret et d’avantages du parti faire valoir leur expertise dans les instances de l’Apr. On doit se relever avec de nouvelles têtes. Depuis 2012, je n’ai jamais perdu d’élections en Mauritanie et à Ngaye », lance-t-il.

Comme une pilule amère, il indexe une mauvaise gestion des instances de certains maires. « Certains maires choisis pour générer la coordination de la présidentielle ont lamentablement échoué. Ils ne sont là que pour leur propre intérêt et pour des guerres de positionnement, pour candidater. Ce sont eux qui rendent frustrée la base », regrette-t-il.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.