Le rappeur Dip Doundou Guiss exige le maintien de l’élection à la date du 25 février

Après Didier Awadi et le duo Daradji Family, c’est au tour de Dominique Preira communément appelé Dip Doundou Guiss de réagir sur le report de l’élection présidentielle du 25 février au 15 Décembre 2024. Le report est inacceptable pour le rappeur. Il exige le maintien de l’élection à la date du 25 février. Par ailleurs, il a dénoncé le retrait de la licence du Groupe Walfadjri. Sur ses réseaux sociaux, Dip Doundou Guiss appelle à une résistance face aux dérives du pouvoir en place.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.