Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Les manifestants détruisent les caméras de surveillance dans les rues de Dakar (Vidéo)

0

Des partis d’opposition et des organisations contestataires de la société civile appellent “à descendre massivement dans les rues” à partir de lundi. Le Sénégal connaît les pires troubles depuis des années.

Le Sénégal va au-devant de nouvelles journées à hauts risques à partir de lundi, un collectif formé après l’arrestation du principal opposant au pouvoir ayant appelé samedi à de nouvelles manifestations.

Une relative accalmie samedi
Après avoir connu pendant trois jours ses pires troubles depuis des années, le pays habituellement considéré comme un îlot de stabilité en Afrique de l’Ouest a connu une relative accalmie samedi. Des actes de saccage et de pillage ont cependant continué à être rapportés, y compris contre des enseignes françaises.

Car la tension est loin d’être retombée. Le collectif Mouvement de défense de la démocratie (M2D), comprenant le parti de l’opposant arrêté, des partis d’opposition et des organisations contestataires de la société civile a appelé “à descendre massivement dans les rues” à partir de lundi.

C’est également ce jour qu’Ousmane Sonko, dont l’arrestation a mis le feu aux poudres, doit être présenté à un juge. La décision du magistrat de le relâcher ou de l’écrouer s’annonce lourde de conséquences.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.