Liberté provisoire accordée au candidat Bassirou D. Faye : Aïssata Tall Sall conseille les avocats sur les prochaines étapes

Aïssata Tall Sall indique la voie à suivre aux avocats de Bassirou Diomaye Faye pour faire libérer leur client. Invité de l’émission »Point de vue » hier dimanche sur la Rts, le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice à invité les avocats du candidat de Ousmane Sonko à « s’organiser s’ils veulent obtenir sa liberté provisoire ».

« Il appartient aux avocats de ce candidat de s’organiser s’ils veulent obtenir sa liberté provisoire, de démontrer au juge que cela est indispensable et de solliciter la mesure », a-t-elle laissé entendre dans cette vidéo.

Toutefois, elle précise que celui qui décide de la liberté provisoire, c’est le juge. « Ce n’est pas le ministre, ce n’est pas l’administration. C’est le juge qui est là, un juge indépendant, qui n’est pas le procureur. Le procureur peut demander, il refuse. Le procureur peut ne pas demander, il accepte. Tout cela revient au juge », a rappelé Aissata Tall Sall.

Selon elle, les conditions qui permettent à un individu d’obtenir une liberté provisoire sont clairement définies et que peut-être que parce qu’on est candidat, avec ces conditions-là, ça devient impérieux de l’obtenir.

Bassirou Diomaye Faye a été inculpé et placé sous mandat de dépôt le 18 avril dernier pour actes de nature à compromettre la paix publique, outrage à magistrat, et diffamation à l’encontre d’un corps constitué. Suite à un réquisitoire supplétif du parquet, et l’ordonnance de jonction des procédures, il est poursuivi pour les mêmes chefs que son leader Ousmane Sonko.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.