Manifestations De Yaw : La Jeunesse Libérale Parle De “banditisme Et De Tentative De Brûler Le Pays”

Jeunesse Liberale de Dakar
Le comité d’organisation du 50e anniversaire de la Fédération internationale de la jeunesse libérale (IFLRY) a qualifié les manifestations  de  YAW   “d’actes de banditisme perpétrés par une certaine opposition sans foi ni loi”. Pour la jeunesse libérale, l’opposition est incapable de gagner une élection, et compte mettre ce pays à feu et à sang pour obtenir gain de cause. « Un homme politique soucieux de l’avenir de notre pays, ne peut avoir cette posture. Après que le droit ait été dit par les institutions habilitées, laissons le soin au peuple souverain d’arbitrer » a indiqué Moussa Sow, coordinateur de la convention des jeunes républicains.
“Au moment où certains marchands d’illusion voulaient vaille que vaille brûler le pays pour installer le chaos, la jeunesse libérale sénégalaise, pouvoir comme opposition, étaient en conclave pour discuter de l’avenir du pays, mais aussi des idéaux du libéralisme”, dit-il. Selon lui,  “la jeunesse mondiale reconnaît le leadership du Président Macky Sall, et témoigne aussi reconnaissance et gratitude à l’endroit du président Abdoulaye Wade, qui est incontestablement le père du libéralisme en Afrique”.
Par ailleurs, le comité se réjouit de la création de la section Afrique de l’IFLRY dénommée Jeunesse Libérale Africaine pour la Liberté (ALYF). “Cette antenne d’une importance capitale, sera pour nous, et à coup sûr, une tribune pour nous prononcer sur toutes les questions qui intéressent les jeunesses libérales”,  a conclu Moussa Sow.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.