Mareme Dial: « J’ai été vi0lée »

Actuellement, le nom de Halima Gadji est sur toutes les lèvres. La sénégalaise basée en Côte d’Ivoire traverse une période sombre avec sa dépression.

Sur son compte Instagram, «Marème Dial» ne cesse de faire des publications injurieuses, avec des propos vi0lents qui choquent ses followers. La dernière vidéo qu’elle a postée illustre son état de santé mentale préoccupante.

Sur la vidéo, Halima Gadji insulte, délire et fait des révélations sur sa vie privée. Elle explique ne plus avoir parvenir à dormir malgré la prise de somnifères.

Dans son monologue, l’actrice soutient être « victime de vi0l » et cite des noms. Avec des propos vi0lents et déplacés, l’actrice revient sur l’épisode de son vi0l en insultant ses bourreaux. Halima Gadj

- Advertisement -

Pourtant, il y a quelques jours, l’actrice avait annoncé les prémisses à travers une publication sur Instagram. Après avoir rompu son contrat avec le groupe Anzul Multimédias Consulting, une boîte de production qu’elle avait intégré après son exil du Sénégal, Halima Gadji avait averti sur son état de santé.

« La famille, je vous annonce que je ne suis plus représentée par le groupe Anzul. Pour le moment, je suis indépendante jusqu’à ce que je trouve un bon manager. Il me faut un garde du corps aussi. Prenez moi au sérieux, il y a des vautours parmi nous, j’espère que la justice va vite faire son travail, je suis encore très malade mais je reste debout comme un baobab, fort comme un lion, robuste comme un éléphant et nombreux comme des fourmis. De toi à moi tu pensais vraiment qu’après 6 mois de manipulation, je n’allais pas me réveiller… Hamar li zadleuk meun lor tu pensais vraiment que tu étais Dieu le père. Mais quel con bordel quel con, un ver de terre serpent venimeux à double 2 », avait écrit l’actrice.

Et depuis, Halima Gadji multiplie ses sorties virulentes où elle adresse des messages vi0lents à une tierce personne allant jusqu’à attaquer ses followers.

L’élan de solidarité des internautes

Sa situation a soulevé une vague de compassion sur les réseaux sociaux. Les internautes interpellent sa famille surtout son frère Kader Gadji. Ils estiment que Halima a vraiment besoin d’aide et d’assistance pour surmonter sa « dépression ».

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.