Mbodiène : Identification du Corps Calcine, Arrestation du Présumé Meurtrier

Un individu a été retrouvé mort calciné dans le village de Mbodiène, situé dans la commune de Chérif Lô dans le département de Tivaouane. L’enquête connait de nouveaux développements. Quatre jours après la découverte du corps, la victime est identifiée ce vendredi par sa famille.

Il s’agit, selon les informations de L’OBS, d’un conducteur de moto Jakarta du nom de Moustapha Dème. Âgé environ de 18 ans, sa famille qui réside au quartier Takhikao de Thiès s’est rendue au commissariat de Tivaouane pour déclarer sa disparition. C’est ensuite que les enquêteurs leur ont présenté le casque de moto et les accessoires qui ont été ramassés sur le lieu où a été retrouvé le corps calciné de cet individu qui était, jusqu’au vendredi, non identifié.

La famille Dème constatera que ces affaires appartiennent à leur fils. Ce corps calciné et inhumé le mardi 4 juin 2024 au cimetière de Mbodjène est donc celui du jeune Moustapha Dème, porté disparu depuis dimanche 2 juin dernier. Les funérailles du jeune Jakartaman ont été organisées, hier dimanche, à Thiès, indique L’OBS.

Fallou Dème, grand frère du défunt témoigne : «Mon frère était un apprenti-mécanicien. Il a abandonné ce métier pour aller conduire une moto Jakarta qu’on a récemment achetée pour lui. Il a quitté notre domicile le soir de ce dimanche 2 juin avec un de ces amis. Ce dernier habite dans un village non loin de Mbodjène. Ils sont partis ensemble vers une destination qu’on ignorait. Depuis lors, mon frère n’est pas retourné à la maison et son ami était aussi introuvable. C’est après l’identification du corps de Moustapha que son compagnon est arrêté par la police. Nous ne savons pas, pour le moment, l’auteur de cette tuerie sauvage, mais son ami avec qui il est parti de la maison est arrêté».

Au quartier Takhikao de Thiès, les habitants sont peinés par ce drame qui est venu s’ajouter au cas du vigile Assane Diop qui a été retrouvé égorgé au marché Ngalaw du même quartier. Le jeune Moustapha Dème est tué, puis brûlé par un ou des individu(s) qui ont emporté sa moto Jakarta. Les restes de son corps calciné ont été découverts dans un champ au village de Mbodjène par des femmes qui cherchaient du bois mort.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.