Me Ibrahima Sarr (président Amicale des greffiers) : “Le juge Mamadou Seck a fait preuve de lâcheté”

Le placement sous mandat de dépôt de Ngagne Demba Touré a mis les greffiers dans tous leurs états, ce jeudi. Face à la presse, ils ont critiqué le juge du deuxième cabinet du tribunal de Dakar, Mamadou Seck, par la voix du président de l’Amicale des greffiers du Sénégal.

“Ce qui s’est passé aujourd’hui est une grosse déception. D’abord, Ngagne Demba, en sa qualité et son statut de greffier, devrait représenter une représentation de garantie en justice. Ceci dit, rien ne peut expliquer son placement en mandat de dépôt. Le juge a utilisé des termes de lâcheté dans son mandat d’arrêt international. On l’a vu dans ses actes et ses paroles. Quand il a dit que Ngagne Demba a fui lâchement pour s’exiler ailleurs, nous on dit que lâcheté a été de son côté (le juge). Et cette lâcheté s’est encore vue quand il a voulu priver à Ngagne Demba tous ses privilèges de juridiction. Nous dénonçons ceci. Et avec cet acte, le juge vient de signer l’arrêt de division de la famille judiciaire. Par conséquent, les greffiers prendront toutes leurs responsabilités”, a déclaré Me Ibrahima Sarr.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.