Mouvement D’humeur : Les Asp Dévoilent De "mauvais Traitements" Et Interpellent Macky Sall…

Single Post
Mouvement d’humeur : Les ASP dévoilent de « mauvais traitements » et interpellent Macky Sall…
Les Agents de sécurité de proximité (ASP) ont fait face à la presse, ce vendredi 7 janvier au siège de FRAPP, pour déverser leur colère sur l’Etat du Sénégal suite aux « mauvais traitements» dont ils font face. «Nous ne voulons plus d’augmentation de pécule ni de renouvellement de contrat. Nous demandons la création d’un corps spécial pour les ASP. Nous revendiquons aussi des indemnités de logement, des salaires décents ainsi qu’un changement de statut », a d’emblée expliqué Aicha Konté dite Chacha qui a porté la parole.
Elle poursuit : « Nous dénonçons avec la dernière énergie, l’injustice et le manque de considération que les ASP subissent de plein fouet.  Aucune avancée significative n’a été notée dans le cadre du traitement salarial. Nous marquons toujours le pas et faisons du surplace au moment où d’autres travailleurs sociaux avancent sans tambours ni trompettes. S’agissant de la protection sociale et d’autres avantages n’en parlons même pas ».
Dans le même sillage, la vice-présidente des Agents d’assistance à la Sécurité de Proximité notifie : «nous sommes relégués au second plan et sommes aujourd’hui les parents pauvres des travailleurs de l’Etat du Sénégal. Pourtant, nous constituons un maillon  essentiel de la chaîne en matière de sécurité et de maintien de l’ordre dans ce pays. A nos débuts, nous avons reçu beaucoup de promesses de la part des autorités ». Diamako Traoré de donner en guise d’exemple « l’intégration dans la fonction publique ou encore la prise en charge sociale ».
Par ailleurs, les grévistes demeurent tout de même optimistes et espèrent que leur message sera entendu par le Président Macky Sall.
vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.